Formation de formateurs

Méthodes et techniques pour concevoir, animer et évaluer une action de formation

Réf. JO04
Formation présentielle
2 jours 1 495.00  € HT
+ 1 jour sup. 2 195.00  € HT
  • Petit-déjeuner d’accueil et repas du midi offerts

Objectifs


Moyens pédagogiques


Pré-requis


Suivi et évaluation


Pour quel public ?


Programme détaillé

Jour 1 de la formation

1. MAITRISER LES REGLES DE LA PROGRESSION PEDAGOGIQUE

Savoir analyser une demande

  • Les questions à se poser : quelle est la cible, le contexte, les objectifs de la formation
  • Répondre à un cahier des charges : définir clairement la situation initiale et la situation désirée de façon à pouvoir mesurer les avancements de la formation

Choisir les méthodes pédagogiques appropriées

  • Repérer les mécanismes d'apprentissage chez l'adulte : «l'andragogie» par opposition à la «pédagogie» 
  • Savoir utiliser les différentes méthodes d'apprentissage : l'exposé, les questions / réponses, la démonstration, le jeu de rôles 
  • En quelles circonstances utiliser ces méthodes 
  • Quels sont les pièges à éviter

Cas pratique : Identifier les objectifs pédagogiques d'une formation et les contenus, outils et techniques adaptés

Les participants identifieront les objectifs pédagogiques de différentes formations et travailleront sur la réponse aux cahiers des charges associés. Cette mise en situation professionnelle leur permettra de faire face à une situation concrète et de mettre en pratique directement les contenus théoriques

2. CRÉER UN SCÉNARIO PÉDAGOGIQUE EFFICACE : SUPPORT ET CONTENU

Choisir des supports adaptés au public

  • Analyser les avantages et inconvénients des différents supports
  • S'approprier le brainstorming, l'étude de cas, le QCM, les aides visuelles... Un outil bien maîtrisé vaut mieux qu'utiliser un bon outil
  • Les contraintes matérielles : le coût, les dangers du tout technologique quand le lieu de la formation n'est pas bien équipé
  • Qui doit fournir le matériel : le formateur ? L'entreprise ? Un fournisseur tiers ?

Le scénario pédagogique

  • Relier les objectifs à la démarche pédagogique : quels sont les moyens à mettre en oeuvre pour atteindre telle fin
  • Les besoins des participants : que viennent-ils chercher, qu'appréhendent-ils, quels sont leurs acquis, quelles sont leurs représentations ?
  • Le temps imparti : savoir gérer le temps de chaque séquence, respecter l'emploi du temps initial tout en faisant preuve de souplesse pour s'adapter aux rythmes biologiques

Cas pratique : construire un scénario variant les techniques et supports pédagogiques

Jour 2 de la formation

3. MOBILISER ET ANIMER : TECHNIQUES DE PRISE DE PAROLE

Autodiagnostic : Quel formateur êtes-vous (régulateur, directif, laxiste ou participatif) ?

A travers une grille d'analyse, les participants découvriront leur style d'animation, leurs points forts et leurs axes d'amélioration. Chaque style présente ses avantages et ses inconvénients : mieux s'accepter pour s'améliorer

Comprendre le mode de fonctionnement du groupe pour anticiper les difficultés et les gérer

  • Appréhender les besoins fondamentaux en groupe : cohésion, respect de chacun, émergence de leaders naturels
  • Réussir l'ouverture du stage : les premières impressions sont déterminantes pour l'image que l'auditoire se construit de l'intervenant !
  • Faire face à l'absence de participation : susciter les réactions

Dynamiser sa gestuelle et gérer son regard

  • Choisir sa position d'excellence et utiliser l'espace. Sans être figé, le formateur doit éviter de « danser » en changeant sans cesse de position
  • Stabiliser son corps et utiliser ses mains : des gestes amples et lents ne donnent pas la même impression que de petits mouvements saccadés et nerveux
  • Maîtriser son regard : ne pas avoir les yeux qui fuient, savoir valoriser par son regard chacun des participants plutôt que de ne sembler s'adresser qu'à un seul

Le verbal et le non verbal : clefs d'une animation vivante

  • Prendre conscience des signaux émis via la voix. Au-delà du sens, travailler le son : intonation, rythme, tonalité...
  • La synchronisation du non-verbal : ajuster gestuelle et rythme d'énonciation

Cas pratique : s'exprimer avec clarté et conviction devant un groupe

Exercices d'élocution, de rythme et de travail de la voix. Les participants interviendront à tour de rôle face au groupe. Un retour sur chacune des prestations permettra une prise de conscience et une critique constructive de leur mode d'expression

Gérer le stress généré par la prise de parole en public

  • Rester en lien avec le groupe : allier ancrage d'un état interne de calme et ancrage branché externe
  • Maîtriser sa respiration abdominale et le mouvement de ses yeux. Travail sur le souffle et le regard
  • S'approprier les ressources de l'orateur : en veille sur l'extérieur, sens de l'objectif, humour sur soi, plaisir

Conclure la formation et inciter à l'action

  • Evaluer : quand, quoi et comment évaluer
  • Formaliser le suivi de la formation : que faire de cette évaluation
  • Exploiter les niveaux d'évaluation et savoir se remettre en question : vers une professionnalisation de ses compétences d'animateur

Journée complémentaire en option

Témoignages