Formation Assistant(e) social(e) du travail, faites progresser vos pratiques

Assistant(e) social(e) du travail - Niveau 2

Réf. 2242
  • Partager via facebook
  • Partager via Twitter
  • Partager via LinkedIn
  • Chargement

    Merci de patienter ...

Formation présentielle
2 jours - 14 h 1 495  € HT
  • Petit-déjeuner d’accueil et repas du midi offerts

Objectifs


Modalités pédagogiques


Pré-requis


Suivi et évaluation


Pour quel public ?


Les plus


Programme détaillé

Atelier 1 - Renforcer votre positionnement et optimiser votre collaboration avec la direction RH, le CHSCT...

Améliorer le partenariat avec vos interlocuteurs et tenir votre rôle de conseil

  • Développer des partenariats internes dans les organisations de travail : direction RH, service de santé au travail, instances représentatives du personnel, référents handicaps...
  • Appréhender vos enjeux et vos contraintes, et ceux de chacun de vos interlocuteurs
  • Communiquer au travers du langage et des outils de l'entreprise

Mise en situation et analyses de pratiques sur les problèmes de positionnement

Vous échangez sur les problèmes de positionnement que vous rencontrez au quotidien et déterminez des bonnes pratiques ou pistes de progrès pour éviter l'isolement et fortifier votre légitimité.

Exemples :

  • Comment promouvoir et systématiser l'appel à vos compétences
  • Que faire face à un manque de reconnaissance du travail social par le service RH
  • Contourner les problèmes de communication avec certains interlocuteurs : RH, médecins du travail, chefs de service...
  • Contribuer à la réflexion avec le CHSCT sur la prévention des risques professionnels, notamment les atteintes à la santé mentale

Atelier 2 - jouer votre rôle d'alerte tout en respectant le secret professionnel 

Tenir une fonction d'alerte et d'observation sociale dans le respect de vos règles déontologiques

  • Identifier les limites de votre rôle en matière d'observation sociale et de devoir d'alerte
  • Comment faire émerger ou remonter les problématiques des salariés dans le respect du secret professionnel
  • Quelles informations partager avec le médecin du travail, la direction RH, les représentants du personnel...

Mise en situation et analyses de pratiques sur le rôle d'alerte

Vous exposez des situations « bloquantes » ou des cas vous ayant amené à vous questionner sur la formulation d'une alerte. Vous vous entrainez ensuite à argumenter en faveur de la mise en place d'actions de prévention.

Exemples :

  • Comment traiter une situation problématique avec les interlocuteurs internes
  • Comment alerter sur un salarié qui présente un burn-out avant qu'il ne soit trop tard
  • Lors d'une réunion avec le CHSCT, comment présenter des situations à risques dans le respect du secret professionnel
  • Quels arguments mettre en avant pour convaincre la direction RH de mettre en place des actions de prévention

Atelier 3 - Accompagner les salariés fragilisés : harcèlement, burn-out, addictions...

Repérer le mal-être ou les comportements problématiques et savoir agir

  • Trouver la posture adaptée dans la relation d'aide 
  • Intervenir en coordination avec les interlocuteurs internes pertinents
  • Venir en appui aux managers et vous faire reconnaître comme professionnel « ressource »
  • Mieux identifier les limites de votre rôle : savoir quand et à qui passer le relais en interne et en externe

Mise en situation et analyses de pratiques sur la souffrance au travail

Vous présentez des situations de mal-être, de souffrance ou de conduites addictives au travail auxquelles vous avez été confrontées. Puis, vous échangez sur les stratégies d'action à mettre en œuvre pour les gérer et sur la prise en charge pluridisciplinaire à mettre en place.

Exemples :

  • Accompagner un salarié fragilisé : savoir mesurer les enjeux et les contraintes
  • Gérer les réactions émotionnelles du salarié en entretien et ajuster son comportement professionnel
  • Agir en cas de suspicion de harcèlement ou de pression psychologique
  • Etre un appui aux managers pour la prise en compte d'un salarié fragilisé ou ayant des conduites addictives

Atelier 4 - Désamorcer et gérer les situations conflictuelles

Prévenir et apaiser les conflits via la médiation

  • Conflits, agressions, désaccords, tensions, violences : quelles sont leurs principales causes et leurs signes d'alerte
  • Comprendre la logique des dynamiques de groupe, des jeux et enjeux de pouvoir...
  • Repérer les contextes individuels ou collectifs générateurs de tensions potentielles
  • Tenir un rôle de médiateur dans la gestion des conflits : légitimité, posture, étapes, outils...

Mise en situation et analyses de pratiques sur la gestion des conflits

Vous présentez des situations conflictuelles que vous avez rencontrées au sein de votre établissement. Vous échangez et travaillez sur des simulations d'actions de médiation.

Exemples :

  • Déjouer les tensions face à une personne « agressive »
  • Amorcer une médiation entre un salarié et son manager
  • Conduire une médiation pour un reclassement professionnel ou un changement de poste

Liste des sessions

Du 21 au 22 mars 2019
Paris
S’inscrire Du 21 au 22 mars 2019 à Paris
Du 22 au 23 mai 2019
Lyon
S’inscrire Du 22 au 23 mai 2019 à Lyon
Du 13 au 14 juin 2019
Paris
S’inscrire Du 13 au 14 juin 2019 à Paris
Du 10 au 11 octobre 2019
Paris
S’inscrire Du 10 au 11 octobre 2019 à Paris
Du 05 au 06 décembre 2019
Lyon
S’inscrire Du 05 au 06 décembre 2019 à Lyon
Du 12 au 13 décembre 2019
Paris
S’inscrire Du 12 au 13 décembre 2019 à Paris

Cette formation en intra / sur-mesure ?

  • Demande de devis intra