Formation : Assurer le rôle de Référent(e) Bientraitance en ESMS

Instaurer une culture pérenne de la bientraitance dans son établissement

Réf. 2184
  • Partager via facebook
  • Partager via Twitter
  • Partager via LinkedIn
  • Chargement

    Merci de patienter ...

Formation présentielle
2 jours - 14 h 1 300  € HT
  • Petit-déjeuner d’accueil et repas du midi offerts
  • Abonnement inclus

Objectifs


Modalités pédagogiques


Pré-requis


Suivi et évaluation


Pour quel public ?


Les plus


Programme détaillé

Appréhender le contexte de la lutte contre la maltraitance

  • Focus sur les publications incontournables : ANESM, Recommandations de Bonnes Pratiques Professionnelles (RBPP), Code de l'Action Sociale et Familiale (CASF)
  • La promotion de la bientraitance et la lutte contre la maltraitance
  • Cadre juridique, typologies officielles: les dispositions du code pénal, du Code de la Santé publique, les actes du Conseil de l'Europe

Le rôle des partenaires institutionnels dans la promotion de la bientraitance

  • Les guides méthodologiques de « repérage » des risques de maltraitance
  • Les outils de l'Agence nationale de l'évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux
  • Certification HAS et Bientraitance, le rôle des Structures Régionales de Santé

Promouvoir un management axé sur la bientraitance des usagers et la qualité des conditions de travail des professionnels

  • La valorisation et le soutien des cadres
  • Intégrer explicitement dans le projet d'établissement les outils pour lutter contre la maltraitance et développer la bientraitance
  • L'accompagnement des personnels pour lutter efficacement contre le risque d'épuisement professionnel

Cas pratique : maîtriser les outils de mesure du burn-out

Maîtriser le rôle de référent bientraitance : outils et méthodes

  • Le Référent Bientraitance : missions et rôle au sein de l'établissement
  • Renforcer la prévention, organiser le traitement efficace des événements indésirables, développer les protocoles nécessaires 

Cas pratique : utiliser les outils du Guide de repérage Comité national de Vigilance

Les outils de l'autodiagnostic de la maltraitance dans son établissement 

  • Maîtriser la méthodologie propre aux questionnaires de l'ANESM
  • Analyser les risques, le niveau de gravité et de récurrence et les actions préventives à planifier
  • Mettre en place un outil logiciel performant pour mesurer rapidement  le niveau de mise en œuvre des RBPP transversales

Cas pratique : établir un plan d'actions adapté aux spécificités de sa structure