Formation : Développer sa flexibilité et passer en mode coopératif

Adopter les ressorts d’une collaboration positive

Réf. 4580
  • Partager via facebook
  • Partager via Twitter
  • Partager via LinkedIn
  • Chargement

    Merci de patienter ...

Formation présentielle
2 jours - 14 h 1 300  € HT
  • Petit-déjeuner d’accueil et repas du midi offerts

Objectifs


Modalités pédagogiques


Pré-requis


Suivi et évaluation


Pour quel public ?


Les plus


Programme détaillé

1. Mieux se connaître pour mieux coopérer

  • Comprendre sa dynamique personnelle, son rapport aux autres et à l’équipe
  • Concilier les différences, se réconcilier avec son opposé
  • Changer son regard, dépasser les préjugés
  • Améliorer ses réactions devant différentes situations : stress, pression, interruptions
  • Mieux comprendre les comportements de ses collaborateurs, engager ce qui est facilitant

Cas pratique : à partir du MBTI , individuellement, les participants identifient leur préférences comportementales, points d’appui et pistes d’amélioration. En équipe, ils repèrent les points forts de leur opposé.

Cas pratique : autodiagnostic de ses propres comportements et “repérage” des comportements d’autrui en situation de coopération.

2. Anticiper et gérer les situations difficiles

  • Se libérer des comportements refuge (agressivité, passivité, manipulation)
  • Se positionner avec justesse face à un comportement gênant : sortir du triangle de Karpman
  • Savoir changer de point de vue dans une situation difficile
  • Canaliser ses émotions et son stress pour retrouver l’équilibre après un événement déstabilisant grâce à la pensée
  • alternative et à l’analyse des émotions
  • Prendre du recul pour conserver la “maîtrise” de la situation
  • Savoir exprimer son désaccord sans agressivité, faire une critique de manière constructive

Cas pratique : les participants s’entraînent à élargir leur point de vue, à exprimer critique ou désaccord de manière
constructive.

3. Fluidifier ses relations en développant sa flexibilité relationnelle

  • Ouvrir, démultiplier ses capacités d’écoute active pour mieux comprendre ses interlocuteurs
  • Adopter le bon canal de communication pour faciliter l’avancée des projets
  • Reformuler et valider l’information pour chasser les malentendus et les “flous”
  • Faire évoluer ses relations vers un fonctionnement ++
  • Pacifier son dialogue intérieur
  • Oser dire “non”, exprimer un vrai “oui”

Cas pratique : les participants s’exercent à clarifier le dialogue et à s’affirmer.

Cas pratique : faire jouer/rejouer/anticiper une situation présente vécue ou à venir sur le mode assertif.

4. Adopter une attitude positive et devenir une personne “ressource” pour l’équipe

  • Être proactif face au changement
  • Trouver sa juste place et donner envie de coopérer
  • Devenir moteur dans la dynamique de l’équipe
  • S’ouvrir à l’imprévu : développer son agilité tout en gardant son cap
  • Libérer sa pensée, sa créativité et sa capacité d’agir
  • Mettre en place les conditions d’un mode coopératif

Cas pratique : s’entraîner à penser/agir en mode coopératif.