Formation : Animer un groupe en analyse de pratiques

Réf. BZ38
  • Partager via facebook
  • Partager via Twitter
  • Partager via LinkedIn
  • Chargement

    Merci de patienter ...

Formation présentielle
2 jours - 14 h 1 545  € HT
  • Petit-déjeuner d’accueil et repas du midi offerts
  • Abonnement inclus

Objectifs


Modalités pédagogiques


Suivi et évaluation


Pour quel public ?


Les plus


Programme détaillé

Jour 1 de la formation

Repérer les différents courants théoriques de l’analyse de pratiques

Définir les notions d’analyse de pratiques, supervision, groupe de parole

  • Approche psychanalytique
  • Approche psychosociale
  • Approche psychosociale clinique 
  • L’analyse du travail : approche de la psychologie ergonomique
  • La Psychosociologie des organisations de travail
  • Les études et recherches actuelles sur l’analyse des pratiques

Préciser les notions, de groupe, équipe, dynamique de groupe

  • Repérer les mécanismes de l’équipe, les jeux de pouvoir, les résistances
  • Les conflits, les problèmes : comment les aborder, les dénouer ? 
  • A quoi s’exposent une équipe et l’individu dans l’équipe : processus de transfert et contre transfert, enjeux multiples, rivalité

Evaluer le climat général des contextes professionnels : quels outils pour le psychologue ?

Cas pratique : Analyse de pratique et « jeux manipulatoires » : le psychologue est-il manipulé ?

Application en milieu social et éducatif

Les participants étudieront un cas concret de dispositifs d’analyse de pratiques en milieu médico-social. Il sera commenté par le formateur, et s’ensuivra une série de questions/réponses avec lui.

  • Ce module examine les mécanismes en jeu dans un groupe et donne des pistes en termes de conduite, d’animation de groupe et d’organisation concrète. 
  • Les principes de la communication verbale et non verbale sont étudiés et détaillés.
  • Les différentes méthodes sont mises en parallèle à l’aune des limites et avantages inhérentes à chacune. Il aborde par ailleurs sous forme de jeux de rôles, de mises en situation et d’ateliers pratiques, les aspects concrets de l’organisation et de la mise en place d’un dispositif d’analyse de pratiques avec les intérêts et les limites d’être en position d’intervenant interne et/ou externe.

Jour 2 de la formation

Mettre en place et proposer un dispositif d’analyse des pratiques professionnelles

  • Définir le cadre fonctionnel : lieux, timing, disposition, répartition
  • Comprendre la position et le rôle du psychologue en situation d’analyse de pratique 
  • Maîtriser les règles de neutralité bienveillante et respect du code de déontologie
  • Comprendre le principe « de la demande à la commande »
  • Ecrire son projet d’intervention
  • Présenter et proposer le projet
  • Expliquer au groupe les objectifs du dispositif : améliorer les pratiques

Comment mener efficacement l’analyse de pratiques

  • Choisir, analyser des situations professionnelles
  • Gérer les temps de parole
  • Repérer les résonnances psychologiques personnelles
  • Identifier les résistances individuelles et y faire face
  • Prendre en charge, aider, accompagner les personnes en difficulté dans le groupe
  • Orienter

Les techniques de résolution de problèmes

  • Recentrer les débats sur le sujet qui préoccupe
  • Reconnaître les émotions en jeu dans le groupe
  • Favoriser le questionnement ouvert
  • Résoudre et apporter des réponses concrètes aux situations décrites

Maîtriser l’attitude empathique et d’écoute du psychologue analyseur

  • Connaître les techniques de reformulation 
  • Savoir poser des questions simples
  • Repérer ses propres émotions
  • Eviter les jugements de valeur

Ateliers pratiques : mises en situation et études de cas

- Cas pratique :

- Vous êtes sollicités pour intervenir en tant que consultant externe au sein d’un ESMS avec pour mission de « réguler l’équipe » ; comment vous y prendre, avec quels outils ? 

- Mises en situation :

A partir des situations professionnelles suivantes, comment réguler le groupe, les échanges entre membre d’une équipe, favoriser l’expression des discours et la mise en relief des processus de représentation :
- Une situation agressive entre un éducateur et un usager difficile
- Une suspicion de pression psychologique de la part d’une monitrice en atelier ESAT sur un usager en situation de handicap psychique.