Formation Conduire et contrôler un chantier

Renforcer sa vigilance sur le chantier : les conseils et réflexes pour avoir l’œil critique !

Réf. 3030
  • Partager via facebook
  • Partager via Twitter
  • Partager via LinkedIn
  • Chargement

    Merci de patienter ...

Formation présentielle
3 jours - 21 h 2 045.00  € HT
  • Petit-déjeuner d’accueil et repas du midi offerts

Objectifs


Moyens pédagogiques


Suivi et évaluation


Pour quel public ?


Les plus


Programme détaillé

1. La préparation du chantier : phase indispensable pour bien démarrer le chantier

  • CCTP : comment exploiter les informations qu’il contient et être attentifs aux risques
  • Ordres de service spécifiques, établissement des plannings : formaliser la préparation du chantier
  • Sécurité, installation d’accueil, voies et réseaux divers… : établir le plan de zone du chantier
  • Prévoir et mettre en place la gestion et la valorisation des déchets du chantier
  • Réussir la première réunion de chantier : de la visite du site à l’explication des plannings
  • Textes réglementaires, délais et documents à fournir en marché privé et public

2. Suivre chaque point de contrôle : points d’arrêt et points critiques

  • Répartir les points de contrôle dans le planning
  • Rédiger les constats de vérification lors des points de contrôle
  • Mettre en place les corrections nécessaires : formalisation et bonnes pratiques

3. Renforcer sa vigilance lors de la visite de chantier

  • Visite, réunion, compte-rendu : clarifier les objectifs à chaque étape
  • De l’introduction au récapitulatif des prochains objectifs : animer la réunion de chantier
  • Réaliser les visites de chantier : points de vigilance et solutions techniques
  • Le rôle du maître d’ouvrage et du maître d’œuvre en cas de conflit
  • Rédiger chaque élément constitutif du compte rendu

4. La gestion quotidienne du chantier

  • Suivre l’avancement des travaux et estimer les retards
  • Contrôler les prestations par rapport aux plans et CCTP
  • Respecter les normes et les DTU
  • Intégrer la gestion financière à l’exécution du chantier : revalorisation des marchés, avenants, prévisions de dépense, décompte mensuel

5. Erreurs, malfaçons, non-conformités,  non-sécurité… : anticiper les coûts et pénalités encourues

  • Les erreurs et malfaçons les plus courantes : les détecter et les solutionner
  • Constat des erreurs : apporter des solutions, déterminer le surcoût et à qui l’attribuer
  • Les ordres de service de constat de malfaçon, de non-conformité aux documents du chantier, aux normes, aux DTU : comment les formaliser
  • Cerner les responsabilités en cas d’infraction à la sécurité ou en cas d’accident
  • Maîtriser les règles de respect de l’environnement et ses implications en cas de non respect
  • Appréhender les mises en demeure et pénalités possibles en cours de chantier

6. La réception du chantier

  • Administratif, technique, financier et juridique : piloter chaque aspect de la réception de chantier
  • Réception en marché public : opération préalable, déroulement, procès-verbal
  • Réception en marché privé : référence réglementaire
  • Déclarer l’achèvement des travaux et obtenir le certificat de conformité
  • Constituer les dossiers de fin chantier : date de réception définitive et de départ des différentes assurances
  • Garantie de parfait achèvement, garantie biennale et décennale : personnes redevables et champs d’application

7. Suivre la fin et « l’après » chantier : lever les réserves de réception

  • Les différentes catégories de réserves
  • Comment refaire appel aux entreprises après la fin du chantier
  • Planning, coût, intervenants : comment réaliser efficacement  le parfait achèvement

Témoignage