Formation Relation d’aide : adopter la bonne posture et la juste distance professionnelle

Faire face à la souffrance au travail - Se préserver

  • 2 Jours - 14 Heures
  • Formation
  • Présentiel ou à distance
  • Réf 5222

"Parler est un besoin, écouter est un art". Les acteurs de la santé au travail sont de plus en plus confrontés à des situations de souffrance lors d’entretiens d’aide avec des salariés : stress professionnel, violence psychologique, relation de pouvoir… Quelle posture adoptée face à des salariés fragilisés ? Comment écouter sans se laisser envahir par ses émotions ?
Cette formation vous permet de décrypter les mécanismes de la relation d’aide, développer une écoute de qualité et de vous armer psychologiquement pour continuer à aider les salariés sans vous blesser personnellement.

Objectifs

  • Mener un entretien d’aide en adoptant la bonne posture
  • Développer son écoute et décrypter les processus émotionnels
  • S’armer psychologiquement pour faire face aux situations difficiles

Pré-requis

  • Avoir déjà mené des entretiens d’aide avec des salariés en souffrance

Cibles

  • Tout professionnel amené à réaliser des entretiens d’aide: médecin du travail, infirmier(e) en santé au travail, psychologue du travail, assistant(e) social(e) du travail, responsable RH, membre du CHSCT, chargé de mission handicap, manager…

Les plus

  • Vous vous dotez d’outils et de méthodes adaptés à la relation d’aide : synergologie, thérapie comportementaliste et cognitive, hypnose conversationnelle …
  • Deux journées rythmées par de nombreuses mises en situations 

Modalités pédagogiques

  • Une formation résolument axée sur la pratique: exposés, quiz, autoévaluation, atelier pratique…
  • Remise d'un support pédagogique

Suivi et évaluation des acquis

  • Evaluation de la formation par les participants et remise d'une attestation de fin de formation

Quiz :

Quel est votre niveau d’écoute ?

Qu’est-ce que la relation d’aide ?

  • Connaître les postulats fondamentaux de la relation d’aide pour préparer le terrain à l’écoute 
  • Comprendre les enjeux de l’écoute dans la relation d’aide
  • Définir les piliers de la posture de l’écoutant : place, rôle et motivations 
  • Empathie, écoute active, congruence et non jugement : cerner les qualités de l’accompagnement en relation d’aide selon Carl Rogers

Cas pratique :

Élargir ses croyances et représentations de la relation d’aide afin d’adopter une attitude facilitatrice

Développer une écoute « aidante » et authentique

  • Soigner l’accueil du salarié pour ancrer la relation dans la confiance et l’échange : modalités de temps, conditions matérielles, dispositions personnelles… 
  • Affiner son sens de l’observation par l’analyse du langage corporel: attitude, regard, silence… 
  • Utiliser les techniques de l’écoute active pour capter les signaux faibles et les émotions cachées: questionnement et reformulations
  • Explorer et réguler les émotions pour restaurer un sentiment d’apaisement chez l’écouté
  • Verbaliser son écoute pour témoigner sa compréhension : signes visuels et verbaux d’intérêt

2 mises en situations :

1-Comprendre l’impact de la communication orale et corporelle dans la relation d’aide. Vous vous exercez à la synergologie à travers des jeux de rôles pour capter les sentiments de l’écoutant à partir de la structure de son langage corporel
2- S’entraîner aux méthodes de reformulation et identifier les obstacles qui entravent l'écoute grâce à l’hypnose conversationnelle. La formatrice forme des groupes de 2 participants : le premier joue le rôle de l’aidant et le second joue un salarié en souffrance. Les autres participants observent la scène et commentent les propos tenus, les tournures de phrase, les prosodies de l’aidant.

Comprendre ses émotions pour prendre soin des autres

Autodiagnostic :

Mesurer son quotient émotionnel face à des situations difficiles : pleurs, agressivité, angoisse…

  • Décrypter le processus émotionnel pour comprendre les « dessous » des émotions
  • Apprivoiser ses émotions pour acquérir une attitude sereine
  • Etre attentif à ses propres signaux d’alerte pour ne pas se laisser déborder
  • Accepter ses limites, passer le relai et orienter la personne

Trouver la « bonne » distance professionnelle

  • Saisir la complexité de la distance professionnelle: lien d’attachement, transfert, contre transfert…
  • Développer ses capacités empathiques pour mieux comprendre les émotions de l’écouté sans les faire sienne
  • Acquérir une meilleure gestion de son émotionnel pour arriver à s’immerger dans l’univers de l’écouté et ne « pas tomber » dans une implication excessive

Cas pratique :

S’initier à la Thérapie Comportementaliste et Cognitive pour travailler sur ses émotions dysfonctionnelles, relativiser, prendre du recul et garder son libre arbitre pour augmenter son efficience dans la relation d’aide. Les participants élaborent un scénario à partir d’une situation vécue. Ils retranscrivent chacun à leur tour l’émotion ressentie et leur pensée immédiate. Puis ils évaluent avec la formatrice leur comportement.

Catherine Vinçonneau

Catherine V. - Ergonome IPRP spécialité RPS

Ergonome IPRP, spécialité RPS, formée au CNAM de Paris. Elle est également thérapeute comportementaliste et titulaire d’un DIU en hypnose clinique et médicale. Elle intervient pour plusieurs cabinets spécialisés dans le domaine de la...

En savoir plus

Demander un devis ou déposer mon projet

Envoyer votre demande Télécharger le programme

Demander un devis pour une session individuelle

Un cours particulier, rien que pour vous !
Le formateur adapte son programme à votre besoin.

Envoyer votre demande Télécharger le programme
  • Partager via facebook
  • Partager via Twitter
  • Partager via LinkedIn
    • Chargement

      Merci de patienter ...

Les avis