Dispositifs de financement

En tant que responsable formation, vous devez maîtriser tous les dispositifs de financement pour optimiser vos achats de formation.

3 conseils pour financer votre plan de formation

Avec la réforme de la formation professionnelle, la contribution au plan de formation, qui s’élevait à 0,9 % de la masse salariale, a chuté. Les entreprises doivent donc trouver d’autres solutions pour financer leur plan de formation…

Parce que le CPF (Compte Personnel de Formation) est un dispositif permettant au salarié de développer ses compétences, « dans la mesure du possible, les entreprises devraient y avoir recours, conseille Alain-Frédéric Fernandez, expert en ingénierie de formation et consultant chez Comundi.

Par exemple, lorsque l’un de leurs collaborateurs veut suivre un stage en anglais ou bureautique, elles peuvent lui conseiller de le faire financer par le CPF. »

Mettre en place une meilleure collaboration avec l’OPCA (Organisme paritaire collecteur agréé) devrait être l’étape suivante. « Cela permettra d’avoir davantage recours aux actions collectives, ces appels d’offres que lancent les OPCA auprès d’organismes de formation, et ainsi de décrocher des stages moins chers. » Parmi les autres solutions : se rapprocher du Conseil régional, qui dispose de fonds pour accompagner les entreprises, et d’institutions visant des publics spécifiques, telles que l’Agefiph (Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées) ou le FPSPP (Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels).

Pas question de sacrifier la qualité des formations, mais certains dispositifs sont plus économiques qu’un séminaire ou un stage en présentiel. « C’est le cas des webinaires, des webclass, des MOOC (Massive open online courses)… » illustre Alain-Frédéric Fernandez. Aux entreprises d’étudier ces solutions alternatives en fonction de leurs besoins.

Suivez toute l’actualité de la formation

Chargement

Merci de patienter ...