Concevoir votre plan de développement des compétences

L’employeur a deux principales obligations en matière de formation professionnelle : l’adaptation au poste de travail et le maintien dans l’emploi des collaborateurs ; des actions qui participent au développement des compétences peuvent également être proposées. L’employeur a aussi une obligation de formation générale à la sécurité (art. L 4121- et L. 4121-2 du code du travail).

Le plan de développement des compétences recense l’ensemble des actions de formations réalisées par l’employeur pour ses salariés, y compris les formations obligatoires et réglementaires.

Pour concevoir votre PDC, vous devez dresser un inventaire des besoins en formation des équipes sur la base de documents officiels (évaluation annuelle, demande individuelle) ou plus informels (discussion avec les managers...). Vous devez déterminer les contraintes avec lesquels il vous faut construire votre plan : budget, réorganisation, culture formation de votre entreprise.

La réforme de 2018 a retenu une définition plus large de la formation : les actions de formation sont tous les parcours pédagogiques permettant d’atteindre un objectif professionnel. Toutes les actions de développement de compétences ont désormais leur place dans le PDC quelles que soient les modalités (digital learning, distanciel ,…). De même, les formations d’intégration peuvent y figurer. Il est néanmoins nécessaire de bien documenter les formations réalisées dans ce cadre en respectant les mentions suivantes : objectif, bénéficiaire, modalités, contenu, organisation et surtout évaluations.

Une nouvelle disposition appelée AFSET (Action de Formation en situation de travail) est intégrée dans la réforme de la formation et permet de former vos collaborateurs à leur poste de travail. 4 critères légaux doivent être respectés pour mettre en place une AFEST et notamment la mise en place de phases réflexives pour le collaborateur afin de lui permettre d’analyser la mise en œuvre des compétences acquises en situation de travail.

10 étapes à respecter pour définir votre PDC :

Un PDC doit passer par plusieurs étapes afin d'être réussi.

  1. Comprendre les orientations stratégiques de l'entreprise et plus particulièrement l'orientation en matière d'emploi et de formation.
  2. Consulter votre CSE sur les orientations de la formation dans l'entreprise
  3. Analyser le bilan du plan de formation de l'année passée (ou du PDC si vous avez déjà mis en place le PDC l’année passée)
  4. Elaborer un document de recueil des besoins de formation aux managers
  5. Analyser les besoins en formation qui remontent des entretiens professionnels
  6. Recueillir les besoins et les analyser pour les traduire en actions de formation
  7. S’interroger sur la stratégie de l’entreprise en matière d’abondement CPF et notamment l’opportunité de mettre en place un accord d’entreprise à ce sujet.
  8. Répartir les budgets pour chaque action et le chiffrer
  9. Lister les modalités de financements existants (versements conventionnels, de branche, accords CPF..)
  10. Rédiger le PDC et le faire valider
  11. Communiquer auprès de vos salariés sur les actions menées

Pour déterminer la nécessité d'une action de formation, vous pouvez réfléchir aux éléments suivants : 

  • Quel est le besoin de montée en compétences ?
  • A qui est destinée la formation ?
  • Quelle est la priorité de cette action de formation ? Date de réalisation ?
  • Quel va être l'organisme responsable de cette action ?
  • Quels vont être les coûts associés ?
  • Quelle modalité d’évaluation prévoir ?
Pour aller plus loin, découvrez la formation :
Construire et piloter son plan de développement des compétences
Chargement

Merci de patienter ...