Digital

Webmarketing #2 : les 8 erreurs à éviter dans votre stratégie réseaux sociaux

Stratégie réseaux sociaux

« 80 % de la réussite est dans le premier pas », disait Woody Allen. Cette belle leçon de vie est également valable dans le monde du travail. Aujourd’hui, les entreprises et leurs marques existent principalement par leur présence en ligne : site Internet institutionnel, publicités, mails promotionnels, newsletters, blogs, réseaux sociaux.

Ces derniers exercent un impact tout particulier dans la mesure où ils sont populaires auprès de plusieurs tranches d’âge. Ainsi, on estime que 4,5 milliards d’utilisateurs sont actifs sur les réseaux sociaux en 2022, soit plus de la moitié de la population mondiale (source : Google). Ce chiffre vertigineux signifie qu’aucune marque ne peut faire l’impasse sur une stratégie social media.

En quoi consiste une stratégie social media réussie ?

Tout d’abord, il s’agit de définir des objectifs et un plan d’action pour les atteindre. Par exemple :

  • La publication de contenu sur des réseaux sociaux ciblés permet d’améliorer la notoriété.
  • Les forums, chatbots et autres plateformes d’échange suscitent de l’interaction et donc de l’engagement.
  • La mise en place d’outils de capture d’emails et d’envoi de propositions commerciales agit sur l’acquisition et la conversion de la communauté en clients.
  • Si l’on s’attache à la qualité de l’expérience client, les indicateurs de satisfaction sont prioritaires pour rester cohérent avec la stratégie globale de l’entreprise.


Ensuite, il s’agit d’utiliser la puissance des réseaux sociaux comme un levier de connaissance fine de son audience : âge, profils, localisation, préoccupations… L’exploitation de ces données est une mine d’or pour les sociétés qui cherchent à définir leur avantage compétitif. La ligne éditoriale qui en découle se doit d’interpeller la communauté de la manière la plus directe possible. On ne s’adresse pas de la même façon aux boomers qui fréquentent Facebook qu’aux millenials qui adorent Tiktok. Certains réseaux sociaux comme Twitter ou Instagram sont complexes à appréhender car ils comportent des codes très précis et sont plébiscités par des profils hétérogènes.

Enfin, une stratégie social media réussie doit être mesurée par des indicateurs clés de performance grâce aux outils tels que Google Analytics qui permettent de tester et affiner ce qui fonctionne afin d’atteindre une influence maximale.

L’absence de formation réseaux sociaux peut se révéler très coûteuse en temps et en argent. Quelles sont les erreurs à éviter sur les réseaux sociaux ?

Les 7 erreurs à éviter sur les réseaux sociaux

1. Ne pas se fixer d’objectifs

Un objectif doit être SMART, ie. spécifique, mesurable, acceptable, réaliste et défini dans le temps. Les entreprises en ligne travaillent de plus en plus avec la notion d’OKR (Objectives and Key Results). Cela valide que la communication réseaux sociaux déployée est pertinente grâce à des métriques factuels.

2. Privilégier la quantité à la qualité

Le nombre de « followers » fait l’objet d’une course effrénée alors que c’est le taux d’engagement qui doit être pris en considération. Mieux vaut avoir une audience restreinte mais qualifiée, c’est-à-dire potentiellement convertible en clients, qu’une grande masse d’utilisateurs passifs. Combien de personnes sont inscrites sur des listes de diffusion mais ne consultent jamais les contenus proposés ?

3. Publier du contenu médiocre

Là encore, la qualité doit primer. Inutile de spammer son audience de publicités ou d’articles copiés collés. Selon Shakespeare, « il ne suffit pas de parler, il faut parler juste ». La mission première d’une entreprise est d’apporter de la valeur, c’est-à-dire d’informer, d’éduquer et de divertir tout en se démarquant de la concurrence.

4. Proposer un contenu unique sur tous les réseaux sociaux

Chaque réseau social possède un certain format : Facebook est généraliste avec une prédominance des vidéos, Twitter aime les phrases courtes, LinkedIn publie des articles professionnels… Une communication réseaux sociaux efficace consiste à adapter les contenus. Pour apprendre ces codes, il faut suivre une formation gestion réseaux sociaux.

5. Publier trop ou trop peu

Comme dans la plupart des domaines, c’est la répétition qui permet de se faire connaître et de générer de l’engagement. Cependant, il faut doser la publication de contenu pour capter l’attention de l’audience tout en conservant un haut niveau de qualité. Grâce aux outils de type Buffer, on peut travailler en amont et gérer le calendrier éditorial de manière automatique. Plus le contenu est inédit et régulier, plus il est repéré par les algorithmes.

6. Oublier de converser avec son audience

La communication réseaux sociaux est passée dans une phase horizontale et non plus verticale ; les contributeurs s’entraident, échangent, partagent… Les community managers, qui ont validé une formation gestion réseaux sociaux, veillent à modérer les propos mais aussi à garantir une satisfaction client maximale. Et « la meilleure publicité est un client satisfait », selon Bill Gates.

7. Ne pas se former sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux évoluent extrêmement vite. Le web 3.0 se prépare déjà. Après la révolution de la blockchain et des NFT (Non-Fungible Tokens), c’est le métavers qui va héberger les interactions sous forme d’avatars dans un univers immersif. La compréhension et la maîtrise des nouveaux enjeux suppose de suivre une formation réseaux sociaux approfondie.

8. Ne pas définir ses personas

Le persona est en quelque sorte le portrait-robot du client idéal. Une marque peut cibler un ou plusieurs personas en fonction de sa stratégie. L’absence de définition claire de ses personas est très pénalisante car l’on risque de choisir un réseau social inadapté et de lancer des campagnes inefficaces. Ce flou nuit également à la qualité de l’expérience client qui est une notion fondamentale dans le monde digital.


Les réseaux sociaux existent depuis les années 2000. Leur évolution fulgurante en fait des outils ultra puissants, parfois difficiles à contrôler. Utilisés à bon escient, ils sont indispensables à la croissance d’une société ou d’une marque. Il existe plusieurs erreurs à éviter sur les réseaux sociaux ; c’est pourquoi il est nécessaire de suivre une formation réseaux sociaux pour l’approche généraliste, une formation gestion réseaux sociaux pour les actions opérationnelles, et de pratiquer une veille continue. Leur maîtrise fait plus que jamais appel à une expertise alliant le digital, la rédaction web, le copywriting, le storytelling, la photographie et le montage vidéo pour construire une aura réellement différenciante… c’est-à-dire le graal du webmarketing.

Découvrez notre série d’article Webmarketing :

Webmarketing #1 : Les étapes pour une stratégie social media réussie

Webmarketing #3 : SEO, maîtriser le référencement naturel

Laisser un commentaire