Digital

Guide complet : comment créer une stratégie digitale qui fonctionne ?

Mettre en place une stratégie digitale efficace

81 % des acheteurs glanent des informations sur internet avant d’acheter. Pour les décisionnaires, cette statistique révélée au grand jour par GE Capital Retail Bank doit être une piqûre de rappel. Impossible d’espérer prospérer au XXIe siècle en faisant l’impasse sur une solide stratégie digitale marketing.

À l’ère du numérique, se doter d’une organisation agile et investir le web sont des éléments essentiels à la survie. Seulement, pour la plupart des personnes, ces expressions techniques sont dénuées de sens.

Pour réussir votre transformation digitale avec brio, appliquez à la lettre les étapes décrites dans les lignes qui suivent. Mais avant toute chose, il importe de revenir plus en détail sur le concept de stratégie digitale à proprement parler.

Qu’est-ce que la stratégie digitale ?

Une stratégie digitale est un ensemble de techniques dont la finalité est de vous permettre d’atteindre vos objectifs par le biais du World Wide Web.

Accroissement du trafic internet, obtention de leads qualifiés et rétention de clients sont quelques exemples d’aspirations qu’un bon responsable stratégie digitale peut vous aider à combler. Pour ce faire, il s’appuiera sur des outils tels que la création de site web, l’ inbound marketing, les réseaux sociaux, etc…

Attention cependant… Bien que la stratégie digitale puisse prendre plusieurs formes, sans un plan préétabli, toutes vos tentatives seront vouées à l’échec. C’est pourquoi la transformation digitale ne peut se faire sans le respect des étapes suivantes.

Comment élaborer une stratégie digitale réellement efficace ?

Peu importe le responsable stratégie digitale que vous interrogerez, à chaque fois, il vous dira que la transition digitale passe par 5 étapes précises. De l’analyse du marché jusqu’à la mesure des performances, certains paliers ne peuvent décemment être sautés.

1) Réaliser une étude de marché

Sans une perception réelle de votre marché, il est peu probable que votre stratégie digitale porte ses fruits. Comment comptez-vous tirer votre épingle du jeu si vous n’avez aucune idée des règles qui régissent ledit univers ? Même le monde virtuel n’échappe pas à cette logique implacable.

Quelle est la taille du secteur que vous visez ? Quels sont les parts du marché actuellement en votre possession ? Quels sont les principales tendances de votre secteur d’activité ? Etc.

Une organisation agile efficace s’appuie sur une solide connaissance de son environnement. Pour aller plus loin, complétez cette étude avec une analyse SWOT. Acronyme de Strenghts (forces), Weaknesses (faiblesses), Opportunities (opportunités) et Threats (menaces), le vocable SWOT est rentré depuis fort longtemps dans le champ lexical des responsables de stratégie digitale.

2) Créer un persona

Au centre de toutes les activités de votre entreprise, doit se trouver un client. Pas n’importe lequel. Celui qui sera le plus susceptible d’acheter votre produit (ou service) car il partage vos valeurs et en a réellement besoin.

En inbound marketing comme dans tous les autres volets de la transformation digitale, la création du persona est un point avec lequel il ne faut pas badiner.

Basez-vous sur les études de marché et sur un brin de psychologie pour créer la fiche d’identité de votre client idéal. Sexe, âge, niveau d’éducation, habitudes digitales et besoins sont quelques-unes des informations devant y figurer.

Par exemple, dans le cadre de la transition digitale d’une boutique de mode vintage, le persona pourrait se présenter comme suit : « Marilyn, 28 ans. Parisienne de naissance et par passion. Titulaire d’un BTS en communication des entreprises, Marilyn est une fashionista qui s’assume. Amoureuse du style des années 80, elle consacre 3 h par semaine à la recherche de tenues sur Instagram et Pinterest. Un samedi sur deux, elle chine dans les brocantes du 75e arrondissement ».

L’objectif est de mettre un visage sur l’audience à laquelle vous comptez vous adresser.

3) Définir des objectifs SMART

Sans destination précise, votre transition digitale sera sans effets ou entachera négativement votre réputation. Avant toute chose, prenez le temps de définir avec précision le secteur dans lequel vous désirez voir des progrès.

Trafic, leads, visibilité, expérience client... Au sortir de l’ analyse swot, vous serez capable d’identifier les points sur lesquels concentrer votre attention en priorité.

Par la suite, définissez des objectifs Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes et Temporelles définis (SMART). Comme exemples de buts SMART, on peut ainsi citer :

  • avoir 10 000 abonnés à la page Facebook d’ici septembre 2021 ;
  • obtenir 250 leads qualifiés d’ici juin 2021 ;
  • atteindre un taux de conversion de 12 % avant octobre 2021 ;
  • etc.

4) Créer le contenu de la stratégie digital

Une fois les étapes précédentes terminées, il est temps de se pencher sur le cœur de votre stratégie digitale : le contenu. Quel message comptez-vous diffuser auprès de votre audience ? Par quels canaux prévoyez-vous de le faire ? Et surtout, à quelle fréquence ?

Si votre transition digitale gravite autour de l’ inbound marketing, vous devrez créer des livres blancs, des articles de blog, des vidéos YouTube, etc… Si, en revanche, elle est axée sur la mise sur pied d’un site e-commerce, vous devrez faire appel à des programmeurs ou à des webmasters.

Dans le syllabus des certifications en marketing digital, un accent particulier est mis sur cette phase de la transformation digitale. N’oubliez pas que sur internet, le contenu est roi. Mieux vaut ne pas commettre d’impairs.

5) Suivre les progrès de votre transformation digitale

Après des mois d’intense labeur, votre transition digitale est désormais opérationnelle. Pour autant, vous êtes loin d’en avoir fini. Sans une mesure assidue des KPI, jamais vous ne saurez si oui ou non, elle est véritablement efficace.

À un rythme régulier, faites l’état de certains indicateurs de performance tels que :

  • le trafic sur votre site internet ;
  • le taux de conversion ;
  • le positionnement dans les résultats des moteurs de recherche ;
  • le nombre de visiteurs uniques ;
  • le temps de session ;
  • etc.

Comment réussir sa transformation digitale à coup sûr ?

Même pour les professionnels du marketing, la transition digitale est un sujet à ne pas prendre à la légère. S’appuyant sur des principes extrêmement simples, elle peut très vite devenir un sac de nœuds.

Afin d’éviter de vous retrouver dans une telle situation, le plus simple reste encore de suivre une certification en marketing digital. Mise au point par des experts ayant des années d’expérience à leur actif, ce cours éclairera votre lanterne à bien des niveaux.

Brand content, community management, social media, mobile… Tous les aspects du e-marketing y sont abordés. En outre, vous serez initié à tous les outils capables de vous aider dans ce processus de transition digitale.

Inscrivez-vous maintenant à cette certification en marketing digital et propulsez votre entreprise au niveau supérieur.

Laisser un commentaire