Développement personnel

Utiliser la psychologie positive en milieu professionnel

Mettre en place la psychologie positive au travail

Lorsqu’on observe  du mal-être, peu d’initiatives et de création de valeur durable en entreprise cela signifie que le système mit en place est en fin de course. 
L’entreprise doit revoir sa façon de fonctionner et prendre exemple sur la nature c’est à dire entretenir l’énergie de ses salariés, l’absorber de manière responsable et durable !
En conséquent, il lui faut nourrir de façon différente l’efficience de ses salariés. Il s’agit de faire appel à leur vigueur, à leurs ressources positives de transformation et leur aptitude de co-création. Ce changement de vision qui combine épanouissement et efficacité est le fondement même de la psychologie positive.

Qu’est-ce que la psychologie positive ?

Issue de la culture anglo-saxonne, la psychologie positive est née il y a plus d’une vingtaine d’années. Elle permet de savoir comment se produit l’expérience du bonheur chez les individus et sous quelles caractéristiques sociales et individuelles elle perdure. De plus, la psychologie positive nous permet de déterminer et de booster notre aptitude à être bien dans notre peau et nous empêche de nous concentrer sur nos soucis, nos maux.

Il y a deux subtilités importantes :

    • D’une part, ce n’est pas une version améliorée de la méthode Coué ou de la pensée positive.
    • D’autre part, la psychologie positive ne nie pas le mal-être et la souffrance.

Etayée par des fondements scientifiques solides, elle nous remet en contact avec notre capacité naturelle au bonheur via un chemin d’authenticité, d’acceptation, de compassion et de résilience qui nous transforme.

Martin Seligman, l’un de ses pères fondateur, nous explique qu’une vie heureuse  s’appuie sur 3 piliers :
Une vie sensée, une vie alimentée par de bonnes émotions, une vie engagée. Ces fondements nous aide à vivre de façon plus agile, profitable et innovante.

Les bienfaits de la psychologie positive dans le monde de l’entreprise

En entreprise, la psychologie positive donne de nouvelles alternatives pour le management, la détermination des talents, la nécessité des relations de travail et l’intérêt de motiver et engager ses salariés.  Elle montre un style de leadership positif qui repose sur :
– la connaissance de soi, de ses forces et de ses atouts ;
– l’aptitude à exposer les succès d’une équipe pour booster la motivation, l’audace et l’implication ;
– la capacité à produire du sens,
– l’aptitude à créer de la cohésion établie sur le respect, l’entraide, l’estime et la gratitude;
– la capacité à favoriser la diffusion d’émotions positives

Elle donne la possibilité à chacun d’être maître de sa propre métamorphose, de sa propre sérénité et de se mettre en action en fonction de son cadre d’influence positive.

Les outils de la psychologie positive

Les outils et pratiques de la psychologie positive sont synonymes  de sens moral et d’humanisme. Ils peuvent être utilisés facilement dans nos vies professionnelles, en prenant en compte certaines caractéristiques :
La psychologie positive s’adresse  aux personnes qui recherchent le mieux-être et celui des autres, ceux qui s’interrogent sur le sujet. Il s’agit d’appliquer cette approche par conviction ou curiosité active, non par effet de mode et encore moins sous la contrainte (l’injonction du positif devenant alors une nouvelle tyrannie dans l’entreprise).

– S’autoriser à tester, à découvrir ce qui nous rend heureux, engagé et vivant au travail, en commençant par soi, en voyant ce qui fonctionne bien dans sa vie professionnelle avant de « contaminer positivement » les autres. Autrement dit, avant de vouloir transformer le monde, il faut se transformer d’abord.

– Cette organisation demande une vraie évolution de l’image que l’on a de soi, de ses agissements, de ses capacités et de ceux des autres. Il faut donc penser cette approche non pas comme un gadget ou un « truc » de gestion du stress, mais comme un apprentissage dans la durée. Non pas comme un but, mais comme un chemin. Pour cela, ayez une pratique régulière, Il s’agit de faire preuve de constance et de bienveillance envers soi-même.

Ses principes sont valables aussi bien pour un individu que dans le cadre d’une démarche collective autour de la psychologie positive.

Nous vous avons donné des astuces mais pour aller plus loin dans le processus , découvrez notre formation psychologie positive.

Laisser un commentaire