MRPb_Résolutions_de_problèmes
IngénierieOpinions

Quelles méthodes pour les résolutions de problèmes ?

MRPb_Résolutions_de_problèmes

Découvrez l’interview d’Olivier Delorme, notre expert en méthodes-qualité en industrie

Pourquoi les méthodes de résolution de problèmes (MRPb)
sont-elles si efficaces ?

Ces méthodes sont particulièrement efficaces pour trois raisons :

  • La première, c’est le fait de disposer d’une méthodologie simple mais rigoureuse qui s’adapte à tous les métiers et à tout secteur d’activité.
    Trop souvent, face à une problématique on entend dire : « tu n’aurais pas du faire ceci » ou « tu n’as qu’à faire cela ». C’est ce qu’exprime le célèbre proverbe chinois : « Quand la charrette est cassée, tout le monde vous dira par où il ne fallait pas passer ».
    En fait, plutôt que de recevoir des conseils, ce qui nous intéresse d’abord, c’est de comprendre Pourquoi « elle est cassée » ! Sans identification de la cause profonde, on risque de mettre un sparadrap sur une jambe de bois.
    C’est cette méthodologie, associée à des outils très pratiques, qui augmente considérablement les chances de trouver des solutions efficaces et pérennes.
  • La seconde vient de leur capacité à développer la coopération, l’esprit d’entraide.
    Si vous gagnez au Loto, tout le monde veut devenir votre ami. Mais si vous êtes dans la difficulté, vous compterez vos amis sur les doigts de la main.
    Dans le monde du travail, c’est identique. La confiance, condition majeure de la coopération, s’éprouve et se travaille face aux difficultés. Les MRPb nous encouragent à s’écouter, à réfléchir ensemble, à prendre des initiatives et à nous entraider. Et l’aide que l’on a reçu nous invite à en faire de même.
  • La troisième raison, c’est que la résolution de problème constitue un formidable moyen d’apprentissage. Pour comprendre les mécanismes qui sont en œuvre dans notre travail, qu’il s’agisse d’organisation, de techniques ou de relations humaines, il est nécessaire de s’approcher de la réalité et de découper la complexité pour mieux la comprendre.
    C’est à travers ces étapes d’analyse et d’exploration que les connaissances et l’expérience du groupe se partagent et s’enrichissent. Cet apprentissage collectif facilite aussi la remise en causes de nos certitudes.

Comment utiliser ces méthodes pour faciliter le management quotidien ?

Face à des problèmes complexes, l’exercice de résolution peut s’avérer long et fastidieux. C’est pourquoi il est préférable de commencer par le traitement de petits problèmes. Le quotidien déborde d’obstacles qui nuisent au bon fonctionnement de nos organisations et qui finissent par affecter le moral des équipes. Pourtant, nous avons pris l’habitude de vivre avec !
Le « Kaizen » ou approche de l’amélioration à petits pas, nous invite à révéler ces problèmes et à les traiter selon la même méthodologie, mais de manière beaucoup plus rapide.

On va par exemple, se poser ensemble la question : « Est-ce que la journée d’hier a été réussie ? »

  • Si la réponse est oui, il faut le dire car un bon travail est toujours le résultat d’efforts intelligents.
  • Si la réponse est non, alors ce sera l’occasion de révéler les problèmes du quotidien, de choisir ceux qui sont « à la main de l’équipe » et d’appliquer les méthodes de résolution en s’appuyant sur du « management visuel ».

C’est parce qu’on est habitué à traiter les « cailloux dans la chaussure » qu’on devient résistant et agile pour résoudre les « pierres dans notre jardin ».

Pourquoi ces méthodes sont-elles au cœur des démarches du Lean management ? 

Au cœur du Lean Management, il y a l’amélioration continue. Et le moteur de l’amélioration continue, c’est la résolution de problème.

Leur but commun, c’est avant tout de développer les personnes. Car ça n’est pas « la méthode » qui résout les problèmes, mais les femmes et les hommes des entreprises.
Il s’agit de développer leur autonomie, leur capacité à voir les vrais problèmes, leur résilience face à l’adversité et leurs qualités relationnelles à travers la coopération dont nous avons parlé précédemment.

Les MRPb servent d’abord tout cela… et ensuite à résoudre les problèmes !

Pour aller plus loin, découvrez notre formation « Méthodes de résolution de problèmes » 

 

Laisser un commentaire