Management_performance
OpinionsOpinions - Management

La performance, un enjeu de management

Management_performance

La performance d’une équipe est devenue un enjeu majeur du management. L’un des rôles clés du manager est d’animer le collectif en conciliant efficacité, autonomie et bien-être au travail. Pour cela, il doit mobiliser son équipe autour d’objectifs clairs et partagés mais aussi renforcer son leadership et sa capacité à fédérer….

Une équipe performante se caractérise par :

  • Son unité: C’est à travers une vision claire et partagée qui guide nos efforts comme nos résultats et des rituels collectifs que l’équipe développe un sentiment d’appartenance,
  • Son autonomie: Une équipe est dite « autonome » lorsqu’elle est capable de résoudre 60 à 80 % des problèmes qu’elle rencontre,
  • Sa coopération : La confiance est la condition de la coopération. Elle facilite la cohésion de l’équipe et l’entraide.

Les 4 étapes de la construction d’une équipe :

  1. La fixation du cap
    Autour de son leader, les membres de l’équipe valident ensemble les objectifs de performance à atteindre ainsi que le chemin pour y parvenir. Si le manager peine parfois à donner du sens aux objectifs qu’ils lui sont imposés, il aide ses collaborateurs à trouver eux-mêmes du sens dans leur travail.
  2. La mise en action
    Chaque collaborateur d’une équipe performante connait et voit la contribution qu’il apporte à l’effort collectif. Leurs compétences intègrent les « méthodes de résolution de problème » et le « savoir travailler ensemble ». La force de l’équipe provient de sa capacité de coopération dans les situations difficiles.
  3. Le pilotage de la performance
    Le responsable s’appuie sur le « management visuel » pour fédérer son équipe. Le pilotage de la performance est basé sur le suivi et l’analyse collective quotidienne des indicateurs affichés dans un « espace de communication ».
  4. L’amélioration continue
    L’équipe performante mène des actions volontaires de progrès et participe à des projets d’amélioration. Même quand les résultats ne sont pas au rendez-vous, l’équipe apprend des erreurs et des échecs pour mieux tenter de réussir ensuite. L’encadrement aide l’équipe, non pas en prenant des décisions et en menant des actions à sa place, mais en validant les décisions et en levant les situations de blocage.

Vers un management de la performance ?

 Le management de la performance consiste avant tout à trouver des réponses aux attentes de ses parties prenantes. Pour un manager, il s’agit en général de sa direction (ou son N-1 qui la relaye), ses clients ou bénéficiaires (qu’ils soient internes ou externes) et son équipe.

Ainsi, selon le contexte rencontré, la notion de performance intègre des dimensions économiques, commerciales et sociales. Et si le bien-être parait être une condition nécessaire à la performance, il peut représenter aussi une finalité du travail.

Aujourd’hui, les méthodes et outils qui aident le mieux le manager du 21ème siècle, quel que soit son secteur d’activité (public, privé, service, industrie), proviennent des 3 mouvements clés suivants :

  • La systémique,
  • Le Lean et l’Agilité,
  • La psychologie du travail.

Les managers peuvent s’appuyer sur différentes techniques / outils tels que le Management Visuel, le PDCA, le Speed-Boat, le Gap-Leader, le brief Agile, le bac rouge, les 3 formes de reconnaissances, le tableau de bord dynamique, les cartes de la motivation…

Olivier Delorme

Pour aller plus loin, découvrez la formation : Manager la performance de son équipe

Laisser un commentaire