Management
Management

Management # 1 : comment constituer mon équipe ?

Management

Devenir manager représente un défi et souvent, un nouveau métier à apprendre. Pour bien manager, il faut d’abord bien s’entourer et donc choisir avec soin son équipe. Objectif : trouver les bonnes compétences ̶ complémentaires aux siennes ̶ pour réaliser au mieux son projet.

« Il est rare qu’un manager constitue seul son équipe. Souvent, il lui est demandé de prendre en charge une équipe déjà existante », souligne d’emblée Joëlle Imbert, consultante en management et auteure de Réussissez vos premiers pas de manager (éditions ESF). « Toutefois, si le manager peut choisir ses collaborateurs, il lui faut avoir une vision claire de ses propres compétences et limites afin de s’entourer de personnes complémentaires. Son recrutement doit ainsi répondre à cette question : de quelles compétences ai-je besoin pour mon projet, pour remplir mes objectifs ? »

Un métier, des apprentissages

Les missions du manager étant les mêmes d’une entreprise à l’autre, il s’agit bien là d’un métier à part entière, qui nécessite des apprentissages. « Même si chacun peut avoir son style de management, il faut accepter de laisser l’opérationnel à d’autres », appuie Joëlle Imbert.

Une fois l’équipe recrutée, le manager doit veiller à bien intégrer ses collaborateurs. Ce qui passe par de la pédagogie : « Expliquer le projet et les objectifs de la manière la plus claire possible pour avancer ensemble, faire en sorte que chacun comprenne son rôle et sa zone de liberté », précise Joëlle Imbert. Le manager doit aussi savoir déléguer au quotidien, un aspect du métier souvent bâclé. Or, il est nécessaire que l’encadrant prenne du temps et du recul, notamment pour bien communiquer.

« Il faut se poser la question de ce qu’on veut déléguer, identifier la personne à qui on compte confier telle ou telle tâche, la former, accompagner la transition, informer le client, etc. » Et Joëlle Imbert d’insister : « Souvent, le chef d’équipe n’est pas prêt à déléguer car il y voit une perte de savoir-faire, de pouvoir. Pourtant, cela donne à l’équipe un sentiment de confiance, de considération. Ce qui est très important. » En somme, déléguer ce n’est pas abandonner !

Vous venez d’être nommé manager ? Découvrez  la suite de notre feuilleton sur ce thème avec notre deuxième épisode : comment innover ?

Une petite pointe d’humour, consultez le dessin associé

Pour aller plus loin, découvrez la formation : Atelier : Se positionner dans son rôle de manager

Laisser un commentaire