Développement personnelEfficacité professionnelle

4 points clés pour apprendre à s’affirmer

Apprendre à s'affirmer

Savoir s’affirmer au travail face à des collaborateurs, des managers, des clients ou encore des fournisseurs peut parfois sembler fastidieux.
La difficulté réside souvent dans la gestion de ces interactions relationnelles quand il s’agit d’asseoir avec assurance une négociation, une argumentation, un projet ou simplement une idée.
Par manque de confiance, par timidité ou sous le coup du stress, vous pouvez rapidement perdre vos moyens, faire preuve de fébrilité et entamer ainsi votre crédibilité auprès des autres. Cependant, si ces situations sont fréquentes, elles ne sont pas insurmontables pour autant, car on peut apprendre à s’affirmer en milieu professionnel.
Voici déjà quelques conseils pratiques pour mieux vous armer dans certaines circonstances délicates.

Se faire entendre ou être écouté ?


La nuance est primordiale car s’affirmer dans un groupe ou auprès d’une personne ne se résume pas à taper du poing sur la table ou à contrario, à flirter avec l’inhibition. Dans un cas, vous vous ferez certainement entendre mais vous brouillerez l’écoute de vos interlocuteurs quel que soit votre discours. Dans l’autre cas, un excès d’acceptation est souvent perçu comme un signe de faiblesse que vos interlocuteurs n’hésiteront pas à exploiter. Vous serez alors faiblement entendu et nullement écouté.
Vous l’aurez bien compris l’affirmation de soi ne passe ni par l’agressivité ni par trop de gentillesse.

Avoir une attitude assertive


Comme on vient de le voir, il est essentiel que vous soyez écouté pour mettre toutes les chances de votre côté d’avoir des échanges fluides, respectueux et constructifs.
Il s’agit de trouver la juste mesure dans votre attitude, le bon dosage pour savoir s’affirmer au travail. Pas d’agressivité mais de la fermeté. Pas d’inhibition mais de l’amabilité. C’est dans cette optique que s’inscrit l’assertivité.
C’est simplement la recherche d’un compromis ne lésant personne, respectant tous les protagonistes dans leurs droits. Vous donnez votre avis mais vous écoutez celui des autres. Vous exprimez vos besoins mais vous prenez en compte ceux des autres. Vous instaurez ainsi un climat de confiance propice à une dynamique positive dans l’échange.

Gérer le stress et les émotions


Il s’agit maintenant que vous soyez en capacité d’être assertif. Cela ne se décrète pas, d’autant plus si vous n’avez pas d’outils à votre disposition ou simplement pas suivi une formation s’affirmer dans ses relations professionnelles. Un des obstacles dans l’affirmation de soi est le stress et plus généralement les émotions négatives. Face au stress, vous vous retrouvez rapidement en situation de blocage, incapable de dire non, par exemple, de trouver vos mots ou encore de pouvoir dire ce que vous souhaitez.
Atténuer le stress, vous permettra de dire les choses en parfait accord avec ce que vous pensez. L’objectif étant d’atteindre une neutralité émotionnelle afin de bien poser vos mots, vos idées, permettre une expression orale fluide et percutante.
Les méthodes pour gérer le stress sont multiples. Toutefois la relaxation guidée reste parmi les plus accessibles. Le but étant d’augmenter votre capacité à éliminer les pensées parasites. Vous pouvez également vous initier aux exercices de respiration, relativement simples et courts, ils vous apportent un confort émotionnel assez probant et seront très utiles lorsqu’il s’agira de s’affirmer dans un groupe, par exemple.

S’enquérir de son environnement


Parmi les règles pour apprendre à s’affirmer, on retrouve celle d’établir l’harmonie dans les interactions avec les autres. Il s’agit en effet de réduire au possible les dissonances avec vos interlocuteurs. Soyez réellement à l’écoute, comprenez et évaluez les propos. Observez également la communication non verbale, c’est à dire les gestes, les attitudes, les intonations de la voix. Cet aspect n’est pas à négliger, la communication non verbale représente la majeure partie de la communication. La partie restante, bien moins importante, est à imputer aux mots et à leurs sens.
Cerner au mieux les profils de personnalité. Instaurez un climat de confiance en vous alignant au plus près de ce qu’ils sont. Faites preuve d’une grande capacité d’adaptation.
Apprendre à s’affirmer, c’est pouvoir aussi remettre en question vos préjugés, vos schémas de pensée et ne pas avoir peur d’accueillir ceux des autres.


L’affirmation de soi au travail est sans doute l’une des compétences majeures à posséder.

Son impact positif, à plusieurs niveaux, est indéniable. Au-delà de l’efficience professionnelle, votre capital confiance et votre capacité d’adaptation s’améliorent considérablement. Savoir s’affirmer au travail permet de vous délester de tout inconfort, de diminuer considérablement votre stress et de mobiliser plus facilement vos ressources.
Pour asseoir votre maîtrise, la formation s’affirmer dans ses relations professionnelles reste la formule la mieux adaptée : approfondissement de concept, études de cas, jeux de rôles et autres exercices autant d’éléments qui vous permettront d’acquérir une compétence à forte valeur ajoutée.

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour apprendre à vous affirmer en public !

Laisser un commentaire