Développement personnelmanagement

Posture et savoir-être du Manager : être en phase avec soi…et avec les autres !

Adopter une posture de manager

Comment trouver sa juste place, gagner en puissance tout en restant authentique et exercer sereinement son autorité, tout en favorisant la proximité ? Trois questions à Anne-Marie GLIME, Formatrice et Coach experte en Management pour Comundi.

Le management change !  Il est désormais orchestré par les nouvelles générations dont la génération Y :  impatiente, détachée, en quête de sens, créative et hyper-connectée. En effet, la frontière entre vie privée et vie professionnelle s’amincie. Par conséquent, les collaborateurs veulent être maîtres de leur temps, de leurs choix professionnels et de leur organisation du travail : comment construire et développer sa propre identité de Manager ?

Quels constats dressez-vous sur les différents styles de management que l’on rencontre, aujourd’hui ?

Les styles de management actuels sont un héritage de pratiques anciennes bouleversées par la complexité de notre monde économique et l’irruption des réseaux sociaux. On voit apparaître aujourd’hui des pratiques plus collectives ainsi qu’un vrai « contre-pouvoir managérial ».

Manager des personnes est un art complexe. Je constate très souvent que les managers actuels vivent une contradiction entre leurs aspirations managériales et la réalité du terrain. Les conséquences ont une incidence directe sur la performance de l’entreprise et sur la santé des collaborateurs !

Faire face à l’incertitude de notre nouveau contexte, demande une réelle capacité d’adaptation et non l’apprentissage d’un style de management. Aujourd’hui, un concept de management devrait être par essence, construit collectivement et taillé sur mesure au service du bien commun.

Avec l’évolution des logiques de management : comment se construire sa propre identité managériale et développer son authenticité ?

Pour construire son identité managériale avec authenticité, le manager a besoin d’être au plus proche de sa réalité, en adéquation avec la vision de l’organisation.

Il a besoin de se développer, comme une personne complète capable de discernement, d’adaptation au changement, et d’interdépendance.

Il lui sera essentiel de revenir à ce qui est utile, réel, concret, efficace, non pas conceptuel et abstrait. Ce qui valorise le comment plutôt que le pourquoi.

Les maîtres-mots sont :

  1. – L’échange qui devrait représenter 90% du temps du manager,
  2. – La cohérence entre qui je suis et comment je manage,
  3. – Le courage d’aller de l’avant tout en apprenant pas après pas. De dire, de solliciter et de faire, selon le proverbe africain « tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin »
  4. – L’authenticité

Pour vous, qu’est-ce qu’un bon manager ?

Un bon manager,  c’est une personne :

  • qui veut évoluer et apprendre à se connaître suffisamment pour ne pas être enfermé dans un style et tendre vers un mode évolutif.
  • qui partage sa conception du management et s’en tient à une ligne directrice claire : c’est le concept de la détermination intelligente. L’intelligence est en biologie la capacité d’adaptation à un environnement changeant, que je préfère de loin à celui de l’agilité.
  • qui donne également la priorité à l’épanouissement des individus dans leurs talents. De plus, il favorise la reconnaissance, la valorisation et s’organise avec son équipe en partageant la vision de l’entreprise, en fonction des richesses humaines présentes.

Dans cette dynamique, à la fois pragmatique et porteur de sens, il peut créer les conditions favorables à la coopération permettant à l’équipe d’être innovante et de développer le projet d’entreprise durablement.

Laisser un commentaire