Développement personnelmanagement

Equipe : accroître la coopération tout en protégeant l’individu

Booster la coopération de son équipe et protéger ses membres

Une coopération maximale au sein de l’équipe ne doit pas occulter la nécessité de protéger l’individu par rapport à une pression du groupe.

Une équipe dépasse la somme de contributions individuelles indépendantes, dans la mesure où chaque membre abandonne ses stricts intérêts personnels immédiats pour privilégier la contribution à un projet commun. La motivation de chacun s’accroît et les performances deviennent largement supérieures à celles d’individus isolés ou d’organisations classiques.

Face à la complexité du monde, l’entreprise doit résoudre des problèmes, décider et agir en s’appuyant sur des compétences, des avis et des connaissances multiples. Toute équipe participe à cette nécessité, d’autant plus que la diversité de ses capacités est grande et qu’elle a développé une vraie maîtrise dans leur articulation. Les équipes permettent également de modifier les comportements au sein de l’organisation et de développer de nouvelles capacités.

Décliner le projet commun en objectifs

La structuration d’une équipe suppose que le projet commun soit clair, se décline en objectifs qui mettent l’équipe et ses membres en tension.
Plus l’équipe relève de défis, plus elle se réalise, plus chaque individu progresse. Elle crée son histoire, qui va renforcer l’appartenance. Cette tension est source d’émulation pour participer à la réussite commune, en aucun cas contre l’autre.
Cette tension va également accroître la coopération sincère et proactive, le fait de profiter des capacités et des expertises des autres et de faire profiter des siennes. On passe d’un paradigme où la finalité est d’augmenter son pouvoir au travers de la possession exclusive, à la satisfaction de contribuer à la vie d’un organisme dont je suis une partie constituante et contributive.

L’inscription dans cette vie est soutenue par une rétroaction fréquente, participative, qui renforce la responsabilité et la reconnaissance de chacun dans le fonctionnement, dans l’élaboration, les comportements clés et l’évolution de l’équipe. C’est la base du succès.

Protéger l’individu

  • Il est nécessaire de mettre en place des modalités de gestion d’opposition et de conflits valorisant le recours à l’équipe.
  • Il est aussi important de protéger l’individu par rapport à une pression du groupe qui peut être trop exigeante, insupportable à certains moments.

J’ai vu dans une entreprise un système où chacun affichait sous forme de trois couleurs (vert, orange ou rouge), d’une part son niveau de disponibilité opérationnelle (temps disponible, chargé, et débordé), d’autre part sa disposition à échanger (disponible à des rencontres, échange si important, pas prêt à interférer). Un moyen parmi d’autres de prendre en compte l’individu dans un système collectif.

Booster la coopération d’équipe à son maximum et prévenir d’éventuels conflits ne sont pas des choses aisées pour tout le monde, profitez de notre formation travail collaboratif et de notre formation gestion des conflits pour bénéficier de conseils qui vous accompagneront au quotidien.


Jean-Jacques Maillard est l’auteur de « Sagesse en entreprise. Vers un leadership responsable », Editions Cépaduès (2019). – Editions Cépaduès

Laisser un commentaire