Développement personnelEfficacité professionnelle

Empowerment : être acteur de son parcours professionnel

« Donne-moi le courage de changer les choses que je peux changer, la sérénité d’accepter celles que je ne peux pas changer, et la sagesse de distinguer entre les deux » – Marc Aurèle

« La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent » – Albert Einstein

L’Office québécois de la langue française (OQLF) définit l’Empowerment
comme le « Processus par lequel une personne, ou un groupe social, acquiert la maîtrise des moyens qui lui permettent de se conscientiser, de renforcer son potentiel et de se transformer dans une perspective de développement, d’amélioration de ses conditions de vie et de son environnement ».

Pour faire simple, et d’ordre général, on pourrait définir l’Empowerment comme la capacité à être acteur de son parcours de vie personnelle et / ou
professionnelle.

L’Empowerment : du processus à la posture

Chacun d’entre nous va accueillir un évènement extérieur selon plusieurs
paramètres : son vécu, ses filtres, ses croyances, ses héritages transgénérationnels, ses peurs, etc. De cette réalité filtrée vont en découler des émotions qui vont ensuite agir sur nos pensées, puis nos actions, puis nos comportements et nos habitudes.

L’Empowerment est un processus d’acquisition, de développement et / ou de consolidation de son « pouvoir personnel ». Il s’agit de faire grandir sa capacité à se responsabiliser, à se rendre autonome et libre d’agir sur des situations et évènements extérieurs, qu’il ne nous est pas toujours possible de contrôler. En somme : choisir de ne pas ou ne plus les subir.

Le choix se porte alors sur le regard que l’on dirige sur eux et la manière que l’on décide d’agir à l’issue de ces évènements. On parle alors « d’agentivité » ou de « sentiment d’efficacité personnelle* » qui est la posture du « pouvoir d’agir » et qui vient souvent accompagner chaque individu dans son processus d’Empowerment. Ce pouvoir d’agir est un concept très puissant lorsqu’il est développé au sein des entreprises.

L’Empowerment au sein des entreprises

L’Empowerment s’inscrit directement au cœur de l’Expérience Collaborateur. Il est le principal résultat, levier et fil conducteur de ce projet commun co-construit avec l’entreprise.

Si toutes les conditions favorables sont réunies, l’Empowerment passe d’un
processus de développement à une véritable posture ancrée pour chacun des collaborateurs. Une posture qui va alors permettre de :
Faire grandir sa motivation intrinsèque nécessaire à l’engagement
– Alimenter son estime et sa confiance en soi
– Oser expérimenter et développer sa créativité
– S’impliquer plus concrètement
Développer sa capacité à s’adapter, expérimenter et réajuster
Faire grandir les équipes collectivement et chacun des collaborateurs
individuellement
Développer considérablement et durablement l’efficacité, la confiance et
les performances individuelles et collectives
.

L’Empowerment : Mode d’emploi

Comme toutes les nouvelles pratiques et « innovations » managériales, si l’Empowerment s’auto-proclame dans l’entreprise comme une simple tendance pour redorer la marque employeur uniquement et sans un réel
travail de fond, il n’aura alors aucun sens.

Qui dit « transformation » dit « introspection et travail en profondeur ». Quelle que soit l’évolution des comportements recherchée, si aucun véritable processus de développement n’est co-construit, cette transformation sera soit efficace sur un temps très court, soit totalement inefficace. En réalité, elle peut même n’avoir jamais lieu.

Alors comment développer l’Empowerment de manière pérenne au sein des entreprises ?

Accompagner les dirigeants et managers vers une posture de leaders,
révélateurs de potentiels, porteurs de sens et de systèmes autonomes
– Adopter une approche systémique et construire une vision partagée : où
en sommes-nous ? Que souhaitons-nous construire ensemble ? Pour
aller où ?
– Comprendre et faire comprendre les enjeux de cette transformation :
qu’est-ce que cela apporte à l’entreprise ? Qu’est-ce que cela apporte à
chacun des collaborateurs ?
– Identifier les compétences collectives et individuelles des équipes, et
leur complémentarité
– Savoir les mobiliser individuellement et collectivement, les faire grandir
Se faire confiance : à soi-même et aux autres
– Accompagner et donner les moyens, les ressources, les outils
– Échanger sur les expériences et les consolider.

Enfin, s’il est bien question de « pouvoir », il s’agit, non pas de prendre ce
pouvoir sur quoi ou qui que ce soit, mais bel et bien de prendre le pouvoir sur soi-même et ses actions. L’Empowerment permet d’agir sur soi et avec les autres vers une même direction qui demande un travail en constante évolution : le juste équilibre.

Il permet enfin à chacun de trouver sa juste place, non plus en bas d’une organisation pyramidale mais bien au cœur d’un cercle vertueux.

Virginie Savio

Virginie Savio, Consultante, Coach certifiée et facilitatrice, accompagne les
entreprises et organismes de formation dans le cadre de projets de Développement RH mettant au cœur la Valorisation et le Développement du Capital Humain

[*En référence à la théorie sociocognitive d’Albert Bandura, docteur en psychologie et professeur d’Université de Stanford]

Laisser un commentaire