FormationFormation professionnelle

Compte personnel de formation : comment récupérer ses heures du DIF ?

Le DIF

Il est possible de récupérer, d’ici au 30 juin, jusqu’à 1.800 euros sur son compte personnel de formation en récupérant les heures non utilisées du DIF, le mécanisme précédent. Tout se fait en ligne sur votre espace personnel, avec l’aide de vos bulletins de paie.

En 2015, le compte personnel de formation a remplacé le dispositif de formation individuel (DIF). En 2019, les heures du CPF ont été converties en euros, avec un taux de 15 euros par heure. Sachant que votre DIF peut compter jusqu’à 120 heures non utilisées, il est possible de transférer jusqu’à 1.800 euros de droits à formation sur votre CPF .

Pour cela, il suffit de se connecter sur son espace personnel sur moncompteformation.gouv.fr . Ensuite, rendez-vous dans l’onglet « Mes droits formation ». Au-dessus de votre historique, un onglet est visible avec un lien cliquable : « Saisir mon DIF ». Il est alors possible de rentrer le nombre d’heures DIF qu’il vous reste et fournir le justificatif.

Un bulletin de salaire ou une attestation spécifique

Pour connaître vos éventuelles heures DIF que vous pouvez créditer sur votre CPF, vous pouvez consulter vos bulletins de salaire de décembre 2014 ou janvier 2015. Votre dernier employeur en 2014 vous a aussi, normalement, transmis une attestation spécifique qui reprend l’ensemble de vos droits.

Attention, si vous travailliez pour plusieurs employeurs fin 2014, il faut additionner les heures DIF présentes sur les différentes attestations que vous a transmis chacun de vos employeurs. En revanche, si vous avez eu plusieurs employeurs successifs, seule la dernière attestation est prise en compte.

Si vous n’avez pas reçu ou avez perdu cette attestation, vous pouvez écrire directement à l’administration en utilisant le formulaire de contact. Vous pourrez ainsi recevoir une attestation établie par la Caisse des dépôts qui vous permettra de justifier votre demande de récupération.

Attention, le sursis de six mois accordé par le ministère du Travail prendra fin le 30 juin. Au-delà, vous ne pourrez plus faire aucun transfert.

Paul Turban

Laisser un commentaire