La transformation digitale en entreprise
Digitalmanagement

L’approche qui marie transformation digitale et business

La transformation digitale en entreprise

Un récent article académique fait la démonstration que seule une approche systémique et globale permettra aux entreprises de se transformer. Deux experts invitent à appréhender simultanément le changement via les processus, les systèmes d’information et l’organisation.

Publié dans  la revue Question(s) de Management (EMS Editeur), un article titré « Pour une approche intégrée de la transformation digitale tirée par le développement business » offre de nouvelles pistes pour conduire l’entreprise vers une transformation numérique réussie.

Une approche systémique et globale…

Ses auteurs, Jean-Pierre Le Cam, directeur Business acceleration et conduite du changement au sein du groupe Société Générale et Frédéric Le, Technology strategist chez DXC Technology, y défendent l’idée que seule une approche systémique et globale permettra aux entreprises de se transformer.

Leur constat de départ n’est pas nouveau : alors que la « transformation digitale » remet en cause la manière dont les organisations fonctionnent, les équipes dirigeantes sont confrontées à la difficulté d’orchestrer – en cohérence – un nombre croissant d’initiatives en vue de changements et de transformations profondes.

Couplée à une démarche participative 

Face à une telle situation, les deux experts démontrent que les entreprises doivent appréhender simultanément leur transformation via leurs processus, leurs systèmes d’information et leurs organisations.

Elles doivent surtout « chorégraphier » le tout en coordonnant les évolutions de l’expérience utilisateur, les technologies numériques et les nouvelles formes d’organisation de travail. En résumé, il leur faut se lancer dans « une approche globale et duale, pilotée par l’équipe de direction, couplée à une démarche participative pour mobiliser les collaborateurs », expliquent-ils.

Plan stratégique des systèmes d’information, plan marketing, plan de communication, plan de formation, planning de négociation sociale…  « Les plans de mise en œuvre sont souvent fabriqués et responsabilisés par silo. Les départements projets sont eux-mêmes structurés en pyramide hiérarchique », pointent-ils.

Faire coopérer le marketing, les opérations et l’IT

L’approche préconisée par  les auteurs de l’article  exige une coopération entre le marketing, les opérations et l’IT. Ces interactions doivent permettre de « trouver un équilibre entre un existant dont la vitesse d’évolution est limitée, et un futur à construire caractérisé par des changements rapides et de grande ampleur. »

Jean-Pierre Le Cam et Frédéric Le suggèrent ainsi un double pilotage de la transformation : d’une part, avec le management courant de l’entreprise chargé des opérations et de leur amélioration continue et, d’autre part, grâce au leadership de la transformation « mené par des entités agiles, aux collaborateurs muti-compétences et s’aidant des leviers de changement de type agile ou expérientielle ».

Des équipes agiles multi-compétences

Ces équipes qui intègreraient toutes les compétences nécessaires – ventes, marketing, compliance, UX design, processus, développement et production IT, sécurité – seraient en mesure d’assurer de bout-en-bout la réalisation des objectifs business, qu’il s’agisse de marketing, de datamining, de développement d’applications digitales comme de solutions robotiques et de partenariats externes.

De quoi enfin parler d’une « une vraie mutation des schémas traditionnels de l’organisation des entreprises. » D’autant, que pour ces experts, le mode d’organisation agile devient indispensable pour expérimenter rapidement de nouveaux modèles d’affaires, en particulier ceux issus de l’économie collaborative et de partage.

Laisser un commentaire