management

L’expérience collaborateur : de l’Onboarding à l’Offboarding

Manager ses anciens collègues

Le monde du travail bouge et il bouge beaucoup. Il est assurément en pleine transition, en pleine mutation. Une mutation qui apporte son lot de questionnements, de ruptures, de chamboulements, qui n’ont fait que de s’accélérer. Au-delà de mettre en place de nouvelles méthodes d’organisation, de nouveaux outils de travail, de nouveaux espaces, nous sommes surtout invités à instaurer de nouvelles habitudes de collaboration, à cocréer de nouvelles cultures internes et de nouvelles fondations.

Dans cette recherche de nouvel équilibre, l’Expérience Collaborateur* se présente aujourd’hui comme un véritable levier stratégique RH de l’entreprise. Une stratégie qui vient amener et faire (re)trouver tout le sens, le lien et le liant entre les forces vives de l’entreprise, vers une seule et même vision, vers un projet commun.

L’Expérience Collaborateur : Pour qui ? Pour quoi ?

De son intégration jusqu’à son départ de l’entreprise, un collaborateur va vivre son parcours de vie professionnelle. Un parcours de vie professionnelle qui vient s’imbriquer dans son parcours de vie personnelle. Son implication dans ce parcours repose en réalité sur LE projet commun qui va lier le collaborateur et l’entreprise. C’est ce même projet qui va constituer les liens d’appartenance à une même communauté, à une même culture. Reste à définir ce projet commun.

Feuille de route pour construire un parcours sur-mesure tout au long de la vie du collaborateur au sein de l’entreprise.

Pour qui ?

Pour des entreprises qui souhaitent redonner du sens, instaurer ou consolider une démarche de pérennisation et de développement, mettant au cœur leur Capital / Patrimoine Humain.

Pour quoi ? Ou les avantages de l’Expérience Collaborateur

Construire une expérience collaborateur c’est revenir à :

  • Attirer / recruter les talents de l’entreprise. Par talent, on comprendra ici le potentiel de tout un chacun.
  • Favoriser la motivation, l’implication, la responsabilisation et l’engagement – En somme : fidéliser
  • Nourrir l’investissement personnel et la collaboration : terreau fertile pour une démarche d’amélioration continue et d’innovation
  • Répondre concrètement aux besoins stratégiques et opérationnels de l’entreprise
  • Donner du sens à la vision et aux valeurs de l’entreprise
  • Impacter directement et positivement l’expérience client et la marque employeur
  • Développer la solidité et la productivité des équipes.

Comment construire une expérience collaborateur ?

L’analyse stratégique – Le questionnement

Ce projet commun qu’est l’Expérience Collaborateur va également s’articuler autour d’un questionnement double et complémentaire.

Questions de l’entreprise

Quelle vision ? Quelles valeurs sincères en capacité d’être incarnées et déployées ? Quels objectifs courts-moyens-longs termes ? Quels besoins au regard de ces objectifs ? Quelles ressources ? Quelles compétences internes à mobiliser, fidéliser, consolider et/ou faire grandir ? Quelles nouvelles compétences à attirer ? Comment faire pour les mobiliser, les fidéliser,
les consolider et/ou faire grandir ? Comment faire pour les attirer ?

Questions du collaborateur

Est-ce que je me reconnais dans les valeurs de l’entreprise ? Quelle direction / Quel projet pour moi ? Quel est mon projet professionnel ? Quels objectifs personnels et professionnels à atteindre ? Quels besoins à nourrir ? Quelles motivations intrinsèques ? En quoi entrer /rester dans cette entreprise vient répondre à mon projet professionnel ? Quelles
compétences m’est-il possible de mobiliser ? En fonction de là où j’en suis et de là où je souhaite aller, quelles nouvelles compétences à acquérir ? Mon projet s’inscrit-il dans celui de l’entreprise ?

Ce questionnement – non exhaustif – est un prérequis à la collaboration et à la recherche d’équilibre. Ce qui va permettre d’établir une feuille de route et coconstruire des parcours internes sur-mesure.

L’Expérience Collaborateur : un parcours de développement des compétences sur-
mesure

L’Onboarding – Parcours d’intégration :

Il s’agit du parcours d’intégration dans lequel entre le nouveau collaborateur. L’onboarding est une excellente opportunité pour faire entrer le collaborateur dans son nouvel environnement et lui apporter les premières clés de lecture de sa nouvelle entreprise : les valeurs, les métiers, rôles et fonctions, les compétences fondamentales – Techniques et transversales, la visibilité sur l’évolution possible au sein de l’entreprise, des temps d’échanges dédiés avec son manager et ses nouveaux collègues.

Entre l’Onboarding et l’Offboarding : le Parcours de progression & d’évolution professionnelle

Le sens et l’efficacité de ces 2 démarches – l’onboarding et l’offboarding – vont en réalité reposer sur tous les évènements qui vont venir consolider l’expérience du collaborateur. Il s’agit donc de créer des conditions favorables pour que le collaborateur puisse vivre une expérience positive tout au long de son parcours au sein d’une et même entreprise :

  • Considérer chaque collaborateur comme un client interne, un Business Partner à part entière, un ambassadeur
  • Pendre en considération son parcours, son investissement, ses compétences, son histoire
  • Comprendre son environnement et les enjeux opérationnels sur le terrain
  • L’accompagner tout au long de son projet et de son évolution professionnelle
  • Créer des parcours de développement des compétences sur-mesure
  • Maîtriser la gestion de feedbacks constructifs et réguliers tout au long de l’expérience.

Offboarding – Préparer le départ d’un collaborateur :

A retenir : Le collaborateur qui quitte une entreprise reste un ambassadeur de son entreprise.

L’Expérience collaborateur est bel et bien un parcours et l’histoire d’une personne qui va choisir de s’investir dans son entreprise. Nous l’avons mentionné précédemment, ce choix d’engagement va dépendre directement de sa relation et du parcours cocréé avec son entreprise. De cette relation consolidée va en découler pour le collaborateur l’envie de « donner » naturellement, et s’engager encore et toujours plus dans cette histoire de vie,jusqu’à son départ.

Si toutes les conditions ont été réunies tout au long de son expérience, le collaborateur va alors naturellement pouvoir s’engager dans une autre étape de sa vie professionnelle. Il endossera alors le rôle du formateur, du mentor, du partenaire, de l’ambassadeur et entamera alors la phase ultime de la fin de son expérience collaborateur : la capitalisation et la transmission de son patrimoine de savoirs.

*[Dans cet article, nous nous pencherons essentiellement sur l’expérience collaborateur, une fois entré dans l’entreprise. A noter cependant que l’expérience candidat est un préalable à l’expérience collaborateur. L’expérience globale de l’entreprise débute alors dès le processus de recrutement.]

Virginie Savio, Consultante, Coach certifiée et facilitatrice, accompagne les entreprises et organismes de formation dans le cadre de projets de Développement RH mettant au cœur la Valorisation et le Développement du Capital Humain

Laisser un commentaire