La formation professionnelle se prépare aux changements
FormationGestion des ressources humaines

La formation professionnelle se prépare aux changements

La refonte de la formation professionnelle est désormais sur les rails. Le projet a été annoncé par le Premier ministre Edouard Philippe, même si les contours n’ont pas encore été dessinés. Seule certitude, une loi sur le sujet devrait être adoptée dans le courant de l’été 2018.

Le candidat à la présidentielle avait fait de la formation professionnelle l’un des éléments clé de son programme, promettant d’investir 1 milliard d’euros durant le quinquennat. Devenu Président, Emmanuel Macron confirme cette volonté en confiant à son gouvernement le soin de revoir ce qui apparaît aujourd’hui comme l’autre point majeur pour relancer l’emploi, après la réforme du Code du travail.

Un planning de négociation déjà dévoilé

Selon le calendrier avancé, les travaux devraient débuter dès la mi-octobre, en même temps que ceux portant sur l’assurance chômage et sur l’apprentissage. L’objectif est le dépôt d’un projet de loi au printemps 2018, en vue d’une adoption au cours de l’été.

La promesse d’une refonte en profondeur a également été évoquée

Le CPF (compte personnel de formation) instauré en 2015 devrait connaître plusieurs modifications. Notamment, son crédit devrait non plus se faire en heures, mais en points convertibles en euros. Le nombre de formations éligibles devrait aussi être revu à la hausse.

Les personnes salariées ou en recherche d’emploi devraient être mises au cœur de ce système afin d’en simplifier le processus. Ainsi, selon les premières idées avancées, elles pourraient prendre en charge leur parcours de formation. Elles définiraient alors elles-mêmes leurs organismes d’apprentissage, sans avoir à passer par un intermédiaire. L’occasion pour les professionnels, à commencer par les OPCA, de se concentrer davantage sur des missions de conseil.

Laisser un commentaire