Marketing

Il faut expérimenter afin d’anticiper des disruptions qui pourraient perturber votre stratégie marketing

Bannière Christophe LACHNITT

Découvrez l’interview de Christophe Lachnitt, fondateur et éditeur de Superception.fr qui présidera la deuxième édition de la conférence Inspirations Marketing.

Vous êtes fondateur et éditeur des médias Superception (blog, newsletter et podcast) dédiés à l’analyse des enjeux de perception à travers trois univers – la communication, le management et le marketing – dans le cadre de la révolution numérique. Vous présidez cette année la deuxième édition de la conférence « Inspirations Marketing », le RDV annuel des professionnels du marketing à Paris.

Grâce à votre veille quotidienne internationale, que voyez-vous se dessiner comme grands enjeux pour le marketing ?

Nombre de défis marketing que nous allons devoir appréhender puis maîtriser procèdent d’évolutions technologiques. J’ai récemment consacré sur Superception un article aux enjeux majeurs créés en matière de marketing par les métavers et le web3 qui sont évidemment les innovations les plus discutées en ce moment. Mais il en est d’autres non moins significatives : dans l’immédiat la montée en puissance des super-apps en Occident, à court terme la « gamification » des échanges et, à plus long terme, les conséquences de l’avènement de véhicules autonomes sur la consommation de biens (en raison des changements dans leur livraison) et de contenus (du fait du temps libéré).

Autre sujet qui m’intrigue ces temps-ci, la capacité croissante de certains systèmes d’intelligence artificielle à rédiger des articles indistinguables de ceux composés par des humains. Lorsque ces systèmes seront démocratisés, nous assisterons certainement à une chute de la valeur marginale des contenus écrits ainsi qu’à une vague de personnalisation des contenus sans précédent.

Que conseillez-vous aux marketeurs pour se préparer à ces changements ?

Pour rester bref et ne pas aborder chacune de ces mutations, je me focaliserai sur un conseil qui les concerne toutes : expérimenter.

En effet, nous vivons une époque où un grand nombre de questions relatives au marketing n’ont pas encore trouvé de réponses car beaucoup de nouvelles pratiques émergent.

Pour ne considérer que quelques exemples : la crypto va-t-elle résoudre ses problèmes de décentralisation et de sécurité pour vraiment transformer le fonctionnement d’Internet ? Allons-nous voir la création d’une multitude de métavers clos ou l’émergence d’interconnexions, voire d’interdépendances, entre eux, ce qui serait évidemment très différent de ce que nous connaissons aujourd’hui entre les principales plates-formes numériques ?Parmi les développements en cours, quelle solution va-t-elle prévaloir et remplacer les cookies ? Comment le respect de la vie privée va-t-il être appliqué sur les métavers et, plus délicat encore, sur les applications dépendant d’une blockchain ? Quelle prochaine entreprise, après TikTok, va-t-elle bouleverser les pratiques médiatiques des consommateurs ? Comment les problématiques croissantes de cybersécurité vont-elles affecter les stratégies et campagnes de marketing ? Comment les enjeux d’engagement sociétal vont-ils impacter les relations entre les marques et leurs parties prenantes ? Quel secteur d’activité sera-t-il le prochain à être révolutionné par une stratégie marketing asymétrique à la Tesla ?

Chacune des réponses à ces questions pourrait changer en profondeur l’écosystème dans lequel votre entreprise opère et lui imposer de nouvelles règles du jeu en matière de marketing. Et je pourrais allonger la liste de ces questions tant notre métier est en mutation constante.

C’est pourquoi il importe aujourd’hui, plus que jamais, de faire du « test and learn » une approche permanente dans les directions du marketing. Il faut expérimenter afin d’anticiper des disruptions qui pourraient perturber votre stratégie marketing. C’est une question de pertinence et, partant, de survie.

Retrouvez Christophe Lachnitt lors de la conférence Inspirations Marketing le jeudi 30 juin 2022 en présentiel à Paris et en visioconférence.

Programme et inscription

Laisser un commentaire