Management digital
Digital

Comment adopter la « digital attitude » ?

Management digital

La Culture Digitale englobe les nouveaux modes de communication « connectés », que ce soit les réseaux sociaux, les applis, les smartphones, tablettes, montres, chatbots, assistants personnels, etc. ainsi que la façon dont ils modifient les attentes et les comportements des utilisateurs.

Comprendre la Culture Digitale, c’est intégrer tous les enjeux d’internet aujourd’hui, ses bonnes pratiques, ses perspectives, ses influenceurs, ses rouages, pour être plus à l’aise face aux outils numériques, et s’en servir efficacement !

Les conseils de Bertrand Ploquin, Formateur Expert en Editorial Web et Réseaux Sociaux

En entreprise, il y a ceux qui sont digitaux… et ceux qui ne le sont pas. Comment réduire le fossé ?

La « fracture numérique » tient essentiellement à deux facteurs : l’impression d’être confronté à un monde en évolution permanente et rapide dans lequel on n’aura jamais sa place, et l’absence de pratique.

Or la plupart des outils digitaux actuels intègrent le comportement de l’utilisateur comme base de leur conception : en résumé, les applis, les smartphones, les réseaux sociaux les plus efficaces et les plus utiles sont ceux qui ont su s’adapter aux comportements et aux besoins des utilisateurs. Ils doivent être simples, intuitifs, et le plus agréable possible à utiliser.

C’est ce qu’on appelle « l’Expérience Utilisateur », et c’est une dimension essentielle du web actuel. Ainsi, en entreprise, les personnes qui se sentent exclues de l’univers digital sont en fait celles qui sont les principales concernées par les nouveaux outils numériques, puisque ceux-ci ont été pensés pour elles.

Quand on parle digital, on pense souvent aux réseaux sociaux. Quels sont vos conseils pour débuter ?

Les réseaux sociaux ne sont en fait rien d’autre que des cercles d’amis, ou de passionnés d’un même sujet, ou de professionnels qui se retrouvent pour échanger. Comme dans la vie réelle ! Les relations humaines y sont le coeur des échanges, car ces réseaux ont été pensés pour rapprocher les gens entre eux, et non pour les séparer. Pour bien démarrer, il est possible de n’utiliser que quelques fonctions essentielles, bien souvent très faciles à apprendre car très intuitives. Publier un message sur Facebook, et voir nos amis y répondre, c’est très simple et très agréable.

Par ailleurs, les réseaux sociaux font parfois un peu peur, parce qu’on a le sentiment qu’on ne maîtrise plus notre image ou notre parole. Or ces réseaux peuvent être paramétrés pour protéger encore la vie privée. C’est ensuite à chacun de prendre la parole, ou de préférer suivre les messages de ses amis.

 Quels sont vos 5 conseils pour devenir « digital actif » ?

1- Ne pas avoir peur des réseaux sociaux : tout message peut être effacé, modifié… mais c’est en pratiquant qu’on comprendra que les risques sont limités, et les opportunités très grandes !

2- S’amuser avec les applis : les meilleurs applications sont ludiques, agréables, intuitives. On peut les télécharger bien souvent gratuitement, et les supprimer tout aussi facilement. Essayez-les ! Et si elles ne vous plaisent, pas, hop ! on les enlève et le tour est joué.

3- Suivre l’actualité des grands influenceurs : que ce soit les Youtubeurs, les conférenciers de TED, les blogueuses sur Instagram, les leaders d’opinion sur Twitter, ou simplement nos amis connectés sur Facebook, eux savent se servir des réseaux et des outils digitaux, et nous montrent que c’est un univers passionnant, souvent drôle, et où l’humain est au centre des échanges.

4- Bien choisir sur quels réseaux être présent : il n’est pas nécessaire d’être actif sur tous les réseaux (c’est d’ailleurs impossible, il en existe des centaines !), mais au contraire de prendre plaisir à échanger avec sa communauté sur des réseaux précis. Les amateurs de photos se retrouveront sur instagram ou Pinterest, où ils publieront leurs images depuis leur smartphone ; les jeunes utiliseront Snapchat ; les hommes et femmes d’affaires seront sur LinkedIn ou Twitter (ou les deux), etc. A chaque communauté et à chaque besoin son outil numérique, être présent sur deux ou trois d’entre eux est largement suffisant pour apprendre tous les jours et partager nos informations et nos passions.

5- Utiliser les outils numériques au travail, c’est très utile et très efficace ! Google par exemple met à disposition des outils professionnels collaboratifs redoutablement pertinents, et totalement gratuits. D’autres applications, comme Slack, ou Evernote, permettent de travailler en mode « projet » de façon efficace et agréable. Des calendriers partagés et connectés faciliteront les rdv et les réunions, etc. Peu à peu, vous verrez qu’il est plus facile et plus agréable de mieux travailler avec les outils connectés, puisqu’ils sont fait pour nous aider. Ne soyons pas dupes : nous acceptons de les utiliser en échange de certaines de nos données, mais au final nous maîtrisons ce que nous partageons : plus de 60% des échanges digitaux échappent encore aux réseaux sociaux !

Pour aller plus loin, découvrez la formation : Atelier : Les fondamentaux du digital

Laisser un commentaire