Politique_Handicap
OpinionsSanté et Sécurité au Travail

Booster sa politique handicap en 5 étapes

Politique_Handicap

La mise en œuvre d’une politique handicap vise à améliorer l’insertion et le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap. Quels sont les outils et méthodes pour évaluer sa politique handicap ?

Découvrez les 5 étapes à respecter avec notre experte Diane DUPONT, consultante chez Diversidées, pour rendre votre politique handicap efficiente.

 Réaliser un état des lieux

Tout d’abord, il faut effectuer un état des lieux pour évaluer l’engagement de sa politique handicap au regard de la Loi Handicap de 2005. Cet état des lieux (basé sur l’étude d’indicateurs pertinents) vous permet de cibler les réussites et les difficultés rencontrées lors de la mise en œuvre de votre politique handicap. Vous déterminez ainsi les chantiers prioritaires.

 Acquérir une méthodologie pratique pour évaluer sa politique handicap

Pour réussir l’évaluation de sa politique handicap, il faut choisir des modalités d’étude en lien avec le contexte et les problématiques rencontrées en entreprise. Approche quantitative ou qualitative ? A vous de choisir.

 Établir un diagnostic handicap

Les résultats de cette évaluation vous aident à déterminer quels sont les freins et les leviers d’actions possibles. A partir de ces derniers, vous pouvez établir un diagnostic handicap complet qui vous permettra d’obtenir des indications quant aux leviers culturels sur lesquels travailler.

 Élaborer un plan d’actions

En s’appuyant sur ce diagnostic et à partir de vos préconisations, un plan d’action peut être élaboré. Il définira quels sont les objectifs et par quels moyens les atteindre.  Il sera un guide dans la mise en place de la politique handicap. Il est donc important d’y porter une attention particulière.

Communiquer au sein de l’entreprise pour susciter l’adhésion

Pour que la politique handicap mise en place soit efficiente et engageante, il est nécessaire de communiquer autour de celle-ci. Pour faciliter cet échange, il est important d’impliquer toutes les parties prenantes.

Il peut être intéressant de présenter dans un premier temps à la direction le diagnostic effectué et d’y réfléchir ensemble. Dans un second temps, il est pertinent d’impliquer les partenaires sociaux pour favoriser le dialogue. Enfin, il est judicieux de mettre en place des actions de sensibilisation pour mobiliser les managers et faciliter l’acceptation du handicap dans les équipes. Un suivi régulier peut être mis en place afin d’évaluer l’évolution des actions.

Pour aller plus loin, découvrez la  formation « Evaluer et booster sa politique handicap ».

 

Laisser un commentaire