Communication

5 conseils pour tourner ses premières vidéos pro

Réussir le tournage d'une vidéo pro pour débutant

Interview de Amandine Gevas, Formatrice spécialisée en audiovisuel. Elle observe que de nombreuses personnes, au service marketing ou encore des startupers, n’osent pas se lancer dans le tournage vidéo pro alors qu’elles en ont la capacité. Comment créer le déclic ? C’est tout l’objet de l’accompagnement proposé par Amandine !

La vidéo est un support de communication incontournable et un excellent levier de notoriété. Quels conseils donneriez-vous à un marketeur, startuper, qui souhaite franchir le pas de tournages vidéos par lui-même ?

« Si vous êtes ici, c’est que la création de contenus vidéo pour promouvoir votre projet n’est plus à prouver. » C’est la première étape à franchir ! Pourquoi réaliser certaines pastilles vidéo, vous-même ? Par ce que la démocratisation des outils à l’heure actuelle, est telle qu’il serait dommage de ne pas s’approprier la création des contenus les plus simples, donc ceux qui pourraient être publié le plus souvent !

De quel matériel doit-on s’équiper à minima ?

À minima, il vous faut un appareil de prises de vues (caméra, appareil photo, smartphone), un trépied et un micro. Cela vous permettra de réaliser des vidéos stables, avec un son de qualité.

Quels conseils donneriez-vous à tout vidéaste débutant qui souhaite produire des vidéos de qualité… mais simples à réaliser ?

Voici les 5 conseils que je donnerai à toute personne qui réalise ses premières vidéos :
1- Un scénario simple :
en effet quand on se lance dans une vidéo, notre âme de réalisateur s’emballe et l’on cherche des idées les plus complexes, souvent à tort. Pour une vidéo efficace, il vaut mieux chercher la simplicité et la clarté du propos que l’on souhaite transmettre.

2- La stabilité : Et oui de belles images qui tremblent, cela peut tout gâcher.
Le trépied vous permettra d’éviter les plans tremblotants ou bancals!

3- Le cadre : Savoir identifier les éléments qui parasitent une image est indispensable. Eh oui, le logo ou l’affiche, la poubelle au fond de votre plan, peuvent parasiter la lecture de votre vidéo et déconcentrer votre public.

4- Le son : On peut pardonner des images brouillonnes sous le crédit de la spontanéité, mais l’on ne pardonnera pas un mauvais son, crachotant ou inaudible. Vous voulez mettre en avant votre propos il vous faut un son de qualité et sans bruit parasite. Veuillez bien choisir votre lieu de tournage !

5- La lumière : Attention aux contres-jours, aux fenêtres ou autres éléments qui pourraient gêner votre prise de vue. Veuillez penser à ne jamais placer votre sujet dans l’ombre si vous voulez le mettre en valeur !

Vous êtes prêt à vous lancer dans le tournage de vidéos ? Suivez notre masterclass « Ateliers vidéo » pour réaliser vos premiers pas avec tous les conseils d’un expert !

Laisser un commentaire