Communication

Quel nouveau rôle et grandes évolutions pour le secteur de la Com ?

Interview E. Rencker

Découvrez l’interview de E. Rencker, Président de Makheia, sur le nouveau rôle et les grandes évolutions pour le secteur de la communication en 2023.

Quelles sont les grandes (r)évolutions auxquelles les professionnels de la communication vont être confrontés ?

Dans cette période à la fois de transition (Post-Covid) et de tensions (économiques et internationales) fortes, la communication et ses expertises apparaissent, plus que jamais essentielles. On peut en prendre pour preuve deux études récentes et particulièrement significatives: celle d’Accenture qui montre que 82% des français estiment que les entreprises ont autant de responsabilité que les gouvernements sur différents sujets, notamment la santé.

Et celle de Mazars, qui souligne que pour 81% des sondés, les entreprises ont le pouvoir de changer les choses et d’améliorer la société. Cette confiance et ces attentes envers les entreprises sont tout à fait nouvelles et inédites. Sans oublier ce que vous rappelez dans l’introduction de la journée de la prochaine Conférence Tendances Communication : 53% des Français qui, face à l’augmentation des prix, se disent plus exigeants et demandent des efforts de la part des marques pour améliorer leurs produits et services.
 
La communication, qui, en plus de sa fonction de mise en scène de l’entreprise et de ses produits et avait également en charge la mise en avant des valeurs et des engagements de l’entreprise, doit désormais s’intéresser à une sorte de fonction « politique », à savoir son implication et le sens de son action dans la cité. Avec, on le voit tous les jours, de fortes attentes.
 
La communication doit donc faire le grand écart entre ses fonctions historiques d’activation commerciale (toujours renouvelées) et des fonctions sociétales et politiques. Deux nouveaux défis se présentent alors pour les communicants : harmoniser des stratégies qui peuvent être
antagonistes et accompagner les entreprises dans une nouvelle posture qui leur est peu familière. Depuis des décennies, au contraire, elles concentraient tous leurs efforts pour ne pas prendre parti et êtres transparentes du jeu politique. La question essentielle est donc : comment se construire une posture politique tout en demeurant dans la sphère économique ?

Se reposer la question du sens de l’activité dans la cité ne se résout pas par la simple mise en place d’une charte RSE, d’un budget mécénat, d’une charte sur le télétravail ou encore se déclarer « entreprise à mission ». Il faut travailler en profondeur sur son histoire, ses racines, ses engagements, sa vocation, ses « empreintes » dans la société. Solidarité, responsabilité, bienveillance, transparence peuvent vite devenir des poisons s’ils ne restent que des mots…comme l’ont été les fameux « éléments de langages » pour les politiques. 

En quoi l’année 2023 va être une année spéciale pour les communicants ?

Nous avons plusieurs challenges à relever :  
– poursuivre le développement d’expertises de plus en plus larges et complexes : le social selling, le Metavers, l’Intelligence Artificielle, le Web3… nous devons maîtriser des techniques et des pratiques complexes et en évolution constante,
– conserver le rôle symbolique vital de la création alors que dans toutes les périodes de tension, celle-ci est généralement mise à mal, 
– …et apprendre à construire de nouvelles dimensions de prise de parole des entreprises autour du « politique » au sens large.

Vous êtes président de séance de la 18ème  édition de la conférence Tendances Communication, quel sera le fil rouge de cette journée ? Quelle tonalité souhaitez-vous lui donner ?

Comme nous l’avons vu dans toutes les crises précédentes, seules les marques qui ont su anticiper les mutations rebondiront rapidement. Il est donc indispensable que tous ensemble, professionnels de la communication et du marketing, nous décryptions le plus finement possible les nouvelles
composantes et les megatendances d’un secteur, de nouveau, en pleine mutation. 
C’est d’ailleurs le sens de nos métiers, décoder, analyser, traduire. Il faut se rappeler que l’étymologie de la communication, c’est « mettre en commun ». Partageant sa racine latine communis avec le mot commun, communicare signifie en premier « être en relation ».

Communiquer c’est donc partager, échanger.

Raison pour laquelle cette journée de conférence, avec les plus grands experts du secteur de la communication, me semble plus que jamais nécessaire.

Retrouvez Edouard Rencker lors de la conférence Tendances Communication le mardi 22 novembre 2022 en présentiel à Paris et en visioconférence.

Laisser un commentaire