Efficacité professionnelle

Networking : quelles sont les clés de la « Networking attitude »

Créer et renforcer son réseau professionnel

66% des cadres pensent que le réseau professionnel est indispensable pour réussir sa carrière.
Les jeunes de moins de 30 ans sont encore plus convaincus de l’utilité d’avoir un réseau : 86 % le considère indispensable pour faire carrière. Cependant, seulement 15% des cadres ont une démarche de réseautage bien construite.
Comment développer son réseau ? Quelles sont les clés de la « Networking attitude » ?
Les clés de Nelly Dubout, Cabinet Birds Conseil.

Qu’est-ce que le networking ?

Le networking ou encore réseautage c’est  :

    • une méthode qui consiste à se créer ou à renforcer un réseau de relations sur le long terme, pour des échanges de connaissances, de services ou même de passions entre professionnels.
    •   le processus par lequel l’entrepreneur développe ses contacts et ses relations afin d’accroître son activité, d’améliorer ses connaissances, d’étendre sa sphère d’influence ou de servir la communauté.

L’objectif du networking, pourquoi est-ce essentiel ?

Le networking signifie précisément « création de réseau », En effet un networker ou networkeuse est une personne qui se crée un réseau, en travaillant d’une part sur les réseaux sociaux mais aussi en « live ». Le but étant de rentrer en contact avec une personne identifiée, en fonction de ses objectifs personnels afin qu’elle vous aide à y répondre.

Développer son réseau professionnel

Le networking peut répondre à différents objectifs :

  1. Trouver un job ou développer votre entreprise,
  2. Agrandir son réseau de contacts,
  3. Trouver des clients, recruter de nouveaux collaborateurs,
  4. Identifier de futurs fournisseurs, prendre contact avec des influenceurs ….

Quelques conseils pour bien débuter

    • Soigner son pitch : il doit être court, surprenant et captivant tout en indiquant qui vous êtes, ce que vous proposez …
    • Intégrer un réseau d’anciens : par exemple, rejoindre un réseau d’alumni, d’anciens collègues…
    • Adhérer à une association professionnelle
    • Bien calibrer son profil : faire attention aux mots clés utilisés, aux images choisies.
    • Entretenir son carnet d’adresse : rien ne sert d’entrer en relation avec trop de personnes si vous ne savez pas rester en contact avec les premiers arrivés. N’hésitez pas à communiquer régulièrement et répondre aux invitations…. Les évènements (réels ou virtuels) sont l’occasion d’entretenir son carnet d’adresses.
    • Assister à un « évènement plaisir» avec le client comme un évènement sportif ou culturel : sortir du cadre est un bon moyen d’échanger autrement et d’entretenir son réseau.
    • Organiser un évènement, exemple sur le stand de son entreprise durant les salons.
    • Ne pensez pas « networking » en termes impératifs : si le mot vous semble formel, pensez à le substituer par « création de relation ». Transposez la démarche à vos amis les plus proches, comment avez-vous fait pour les connaitre ? Comment faites-vous pour garder le contact ? C’est du networking !

4 écueils clés à éviter pour soigner ses relations

    • Rester humble / modeste : lors des réunions, veilliez à ne pas être trop insistant auprès de prospects potentiels, par exemple en prenant la parole de manière intempestive ou pédante.
    • Ne pas être intrusif : respectez les limites perso/pro ; par exemple, évitez autant que possible d’envoyer un e-mail à l’adresse personnelle.
    • Bien choisir ses messages et ce que vous partagez : limitez les risques en dosant les publications, en effet l’information étant publique elle devient vulnérable.
    • Miser sur la quantité de contacts plus que sur la qualité du lien : il ne sert à rien de collecter des cartes de visites pour ne rien en faire

 

 

Laisser un commentaire