Formation professionnelle

CPF #2 : Autonomie, simplicité, liberté : Pourquoi utiliser son CPF ?

CPF - Pourquoi utiliser son CPF ?

La mise en place du dispositif CPF devrait offrir à plus de 18 millions d’actifs français l’opportunité de développer leurs compétences pour être plus résilients dans un marché de travail en perpétuelle évolution. Avant 2019 – l’année qui a été marquée par le lancement officiel de l’application mobile « Mon Compte Formation » –, la France se trouvait encore parmi les pays les moins formateurs. Selon le tableau de bord PAL (Priorities for Adult Learning), près de 32 % des actifs participent chaque année à une formation professionnelle liée au travail. Ce qui est relativement bas par rapport à la moyenne des pays OCDE, qui est de 41 %. (1)

Depuis le lancement de l’application au mois de novembre 2019, et notamment du PAD (Parcours achat direct), une hausse des entrées en formation CPF a été constatée. D’après les résultats de Dares, 984 000 actifs ont eu recours à ce dispositif de financement pour entamer des formations professionnelles en 2020, contre 517 000 en 2019 (2). À titre de rappel, le PAD a été mis en place pour permettre aux salariés, travailleurs indépendants et demandeurs d’emploi de mobiliser leurs droits à la formation sans intermédiaire.

CPF, liberté et totale autonomie dans son parcours professionnel

Le compte personnel de formation offre de multiples avantages aussi bien aux salariés qu’aux employeurs. Pour les entreprises, ce dispositif leur permet d’avoir des employés plus compétents. Pour l’employé, cette solution de financement lui offre la possibilité de suivre des cours professionnels auprès d’un organisme de formation de son choix. Le CPF prend même en charge les formations non obligatoires, autrement dit celles qui permettent d’acquérir des compétences non liées au poste, mais nécessaires aux intérêts du travailleur. Tels sont les cas des cours de langues étrangères et d’informatique bureautique par exemple.

Autonome et acteur de son parcours professionnel, l’actif pourra concrétiser son projet de se former sans avoir à négocier avec son employeur. Bien évidemment, si les horaires de formation sont en dehors du temps de travail. Autrement, il faut demander à son supérieur une autorisation d’absence. Contrairement au DIF (ou Droit individuel à la formation), le CPF suit le salarié partout tout au long de sa carrière professionnelle, et non lié à son contrat de travail. Autrement dit, il garde ses crédits même en cas de perte d’emploi ou de changement d’employeur.

L’application mobile CPF, pour faciliter l’entrée en formation

Depuis le mois de janvier 2015, toute personne active âgée de plus de 16 ans, dès son entrée sur le marché du travail, a le droit d’ouvrir un compte personnel sur « Mon Compte Formation ». Les jeunes de 15 ans, qui ont signé des contrats d’apprentissage, peuvent également bénéficier de ce dispositif de financement par dérogation. Au moment de l’ouverture du compte, diverses informations sont demandées, telles que l’identité du travailleur, son adresse mail, son numéro de Sécurité sociale, ses coordonnées et ses diplômes.

Pour rendre encore plus facile l’entrée de l’actif en formation CPF, le gouvernement a lancé une application mobile, disponible en téléchargement sur App Store et Google Play. Ceux qui ne sont pas en mesure de l’utiliser peuvent toujours consulter leurs droits au CPF via leurs ordinateurs. Le site « Mon Compte Formation », comme l’application mobile, permet de choisir une formation éligible au CPF, d’effectuer une demande d’admission et éventuellement de régler les frais d’inscription.

Le site internet et l’application mobile sont faciles à prendre en main. Ces dispositifs gratuits répertorient des milliers de formations éligibles au CPF, accessibles à toutes les compétences et tous les niveaux d’études. Des outils performants y ont été fournis pour permettre aux salariés et demandeurs d’emploi de trouver en quelques secondes les formations qui répondent à leurs besoins. Ils n’auront qu’à renseigner les critères de leurs choix pour affiner les recherches : domaine d’activité, prix, localité, organisme de formation, type de formation (en présentiel ou à distance), niveau de sortie de la formation. En quelques clics, ils accèderont à chaque fiche de formation où sont présentées la description de la formation, les coordonnées de l’organisme et les modalités d’inscription. Ceux qui ont besoin d’aide pourront toujours entrer en contact avec un conseiller en évolution professionnelle.

Constitution de dossiers et inscription aux formations simplifiées

Le CPF a été aussi créé pour permettre à toute personne avec ou sans qualification professionnelle d’accéder facilement aux formations continues en réunissant tout simplement les dossiers nécessaires. La constitution de ces dossiers et l’inscription s’effectuent en ligne via le site « Mon Compte Formation » ou sur l’application mobile. Il suffit de suivre les différentes étapes pour ce faire, et attendre par la suite la réponse de l’organisme de formation.

Avant de procéder à l’inscription toutefois, le demandeur d’emploi ou le salarié doit s’assurer qu’il s’agisse d’une formation éligible au CPF. Dans le cas où la formation n’est pas éligible au CPF – autrement dit si la formation ou l’organisme n’est pas répertorié sur le site –, il faut vérifier que ce dernier est fiable. Une liste des formateurs avec leurs qualifications est disponible en téléchargement sur ce portail web. Il est important de savoir que depuis le début de l’année 2021, la détention d’une « certification Qualiopi » est obligatoire pour tous les prestataires qui interviennent sur des activités financées par des fonds mutualisés ou publics. Cette certification atteste la qualité de leurs prestations et leur crédibilité.

Bénéficier des dotations complémentaires

Pour réaliser son projet de formation CPF, le salarié ou le demandeur d’emploi n’a besoin ni de l’accord de son employeur ni celui de Pôle Emploi. Si leurs nombres d’heures CPF sont suffisants pour accéder à la formation certifiante ou qualifiante de leur choix, ils pourront effectuer leur inscription sans problème. En revanche, si leurs quotas sont insuffisants, ils pourront faire une demande d’abondements supplémentaires. Il s’agit de dotations qui permettent de compléter les heures CPF et d’assurer ainsi le financement des formations. Ces aides au financement peuvent être mobilisées par le travailleur lui-même, l’employeur, le Pôle Emploi (pour les demandeurs d’emploi), le C2P (Compte professionnel de prévention), l’OPACIF et l’OPCA, les régions ou l’État.

Cependant, les formations éligibles au CPF mènent à une certification dont la préparation demande du temps, la demande à son employeur d’un abondement en temps est à conseiller, surtout si la formation répond à un besoin du poste.

Les équipes expertes de Comundi pourront vous conseiller sur les modalités, les certifications et les formations en phase avec vos objectifs.

Pour tout savoir sur le CPF, découvrez notre livre blanc Trouver une formation avec le CPF.

Le guide CPF



Références:
(1) Future-ready Adult Learning Systems – France OECD, février 2019.
(2) Johanna Bismuth et Mathilde Valero. Le compte personnel de formation en 2020 – Une hausse sans précédent des entrées en formation. DARES, octobre 2021, N°59.

Laisser un commentaire