Formation professionnelle

Comment financer les formations de vos collaborateurs grâce au CPF ?

CPF formation

Financez les formations professionnelles de vos équipes grâce au CPF.

Vous exercez dans le secteur privé et vos collaborateurs souhaitent se former pour monter en compétences, évoluer au sein de leur emploi, passer une certification ou booster leurs carrières ? Le CPF, ou Compte Personnel de Formation, est le dispositif parfait pour mettre en œuvre ce projet professionnel et trouver un organisme de formation de confiance.

Ce terme vous dit quelque chose ? Dans cet article, vous allez apprendre tout ce qu’il faut savoir sur le Compte Personnel de Formation et notamment :

  • Comment financer la formation professionnelle et les certifications de vos collaborateurs avec leur CPF ?
  • Comment est financé le CPF ?
  • Qui peut prendre en charge les frais de formation professionnelle de vos collaborateurs ?

Le CPF vous intéresse ? Et bien, c’est parti !

Comment financer la formation professionnelle de vos collaborateurs avec leur CPF ?

Le CPF a été créé en 2015 et a remplacé le DIF (Droit Individuel à la Formation). C’est un dispositif mis en place par le gouvernement pour aider à financer des actions de formations professionnelles. À qui s’adresse cette initiative ? Le Compte Personnel de Formation est disponible pour plusieurs publics :

  • Les salariés : toutes les personnes qui ont plus de 16 ans et qui travaillent en CDI ou CDD ont accès à un CPF et peuvent dans ce cadre suivre une formation, passer une certification, etc. 
  • Les demandeurs d’emploi bénéficient aussi d’un CPF
  • Les personnes qui disposent d’un contrat d’apprentissage ou d’un contrat de professionnalisation disposent d’un CPF
  • Le CPF est aussi ouvert aux travailleurs en intérim ou à temps partiel.

En somme, tous les actifs disposent d’un CPF, et ce, jusqu’à leur départ à la retraite. Ce dernier est disponible sur le site Mon Compte Formation. Chaque année, selon le nombre d’heures travaillées, le Compte Personnel de Formation est approvisionné en euros qui peuvent être mobilisés pour financer une formation professionnelle, obtenir un titre ou une certification et monter en compétences. Les formations éligibles au CPF permettent notamment de passer des certifications reconnues au niveau national, mais aussi, parfois, international et d’évoluer au niveau professionnel.

S’ils veulent en bénéficier, vos collaborateurs doivent, s’ils ne l’ont pas déjà fait, activer ce compte dès que possible. Pour cela, ils devront fournir :

  • Leur numéro de sécurité sociale.
  • Leur adresse mail.

L’activation du Compte CPF ne prend que quelques minutes. Il est ensuite nécessaire de créer un dossier de formation professionnelle en entreprise. Là aussi, la manœuvre se fait en quelques clics. Il leur suffira de :

  • Se rendre dans leur espace personnel.
  • Cliquer sur la section « Mes dossiers de formation ».
  • Appuyez sur le bouton violet intitulé « Créer un dossier de formation ». 

On ne peut pas faire plus simple n’est-ce pas ? Une fois que ces étapes ont été passées, vos collaborateurs auront la joie de pouvoir accéder à une vaste gamme d’enseignements via leur CPF. Toutes les formations professionnelles listées sur le site sont dispensées par des organismes de confiance et ont été sélectionnées pour leur qualité. Elles respectent, en effet, des critères stricts pour être considérées comme des formations éligibles au CPF :

  • Ce sont des formations certifiantes, qualifiantes ou diplômantes : elles donnent lieu à un titre professionnel (diplôme, Certification de Qualification Professionnelle (CQP), etc.), à une attestation de validation de compétences, à une certification ou une habilitation. 
  • Elles sont inscrites au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) ou au Répertoire Spécifique (RS).
  • Elles donnent accès à des compétences qui répondent à des besoins immédiats des entreprises et du marché du travail.

En choisissant une de ces formations professionnelles, vos collaborateurs sont donc assurés de gagner des compétences utiles, qui leur permettront de faire évoluer leurs carrières. Ils pourront aussi attester de ces compétences en obtenant un diplôme ou une certification.

Comment est financé le CPF ?

Le CPF est géré par la Caisse des Dépôts et des Consignations. Il s’agit d’un organisme financier public, qui a plusieurs missions d’intérêt général : financer les universités, aider les entreprises à se développer au sein de l’écosystème national, participer à la transition énergétique et financer le logement social. Il gère également certaines questions de formation professionnelle et a un rôle majeur concernant le CPF

Depuis 2019, cet organisme a pour tâche de recueillir au niveau national les contributions des entreprises et de reverser cet argent dans le cadre du Compte Personnel de Formation. C’est donc la Caisse des Dépôts qui est en charge d’assurer le financement des formations professionnelles, et plus particulièrement des frais pédagogiques.

On l’a vu, chaque année, le compte CPF de vos collaborateurs est alimenté en euros (avant 2019, il était approvisionné en heures) pour favoriser leur montée en compétences et les aider à obtenir de nouveaux diplômes ou certifications. Cette somme est attribuée proportionnellement au temps de travail réalisé au cours de l’ensemble d’une année :

  • Si votre collaborateur a été embauché dans l’entreprise en cours d’année, la somme disponible sur son CPF sera proratisée. Il en sera de même s’il a travaillé à temps partiel.
  • S’il a effectué plus de la moitié de la durée légale de travail, il se verra octroyer la somme de 500 euros sur son Compte Personnel de Formation

À noter, les heures travaillées avant la fin de l’année 2018 rapportent 15 euros par heure. Certains de vos collaborateurs vont donc avoir une excellente surprise en consultant leur CPF ! De plus, certains congés, comme les congés payés, le congé de maternité, le congé de proche aidant, et bien d’autres, peuvent aussi ouvrir droit à l’approvisionnement du CPF.

Mais revenons-en aux actions de la Caisse des Dépôts. Cette dernière finance les projets de formation professionnelle tout en veillant à ce que le budget de vos collaborateurs ne soit pas dépassé. De plus, elle pourra aussi prendre en charge les frais liés au passage des certifications.

Il ne faut donc pas hésiter à mobiliser son CPF, car c’est une aide précieuse !

Qui prend en charge les frais de la formation de vos collaborateurs ?

Pour trouver un nouvel emploi, se spécialiser au travail, une formation professionnelle est bien souvent nécessaire. Si cela intéresse vos collaborateurs, sachez qu’il y a plusieurs façons de financer une formation professionnelle en mobilisant le CPF. La prise en charge varie selon que la formation soit à l’initiative de l’employeur ou à l’initiative du salarié. Voyons cela ensemble.

La formation est à l’initiative de l’employeur

Quand la formation professionnelle est à l’initiative de l’employeur, cette dernière est inscrite au sein d’un plan de formation. Cela veut dire que l’entreprise a pris le temps de :

  • Définir une stratégie de formation professionnelle.
  • Faire une liste des objectifs de retour sur investissement à court, moyen et long terme.
  • Identifier les besoins en formation professionnelle de ses salariés. 
  • Délimiter un budget à allouer aux formations.
  • Présenter le projet de formation professionnelle au comité d’entreprise ou aux délégués du personnel.

Pour faire financer la formation et faire, par exemple, passer une certification à ses salariés, l’employeur doit ensuite contacter l’OPCO (opérateur de compétences) lié à sa branche professionnelle et faire une demande de prise en charge. Il existe en France 11 OPCO. Leur mission est d’accompagner les projets de formation professionnelle des entreprises. Ils ont récemment signé avec l’État des conventions cadre FNE-Formation. Ce dispositif est là pour favoriser la formation des salariés qui travaillent au sein d’entreprises impactées par la crise sanitaire. 

La formation est à l’initiative du salarié

Quand la formation professionnelle est à l’initiative du salarié, ce dernier peut mobiliser son compte CPF pour la financer. Pour cela, il devra :

  • S’assurer que son Compte Personnel de Formation est bien activé. 
  • Vérifier que toutes ses heures travaillées ont bien été créditées sur son CPF
  • Consulter la liste des offres proposées par les différents organismes de formation sur le site Mon Compte Formation
  • Comparer les différentes offres de formation professionnelle (contenu, horaires, conditions de suivi, certifications disponibles, tarifs, etc.).
  • S’assurer que les formations de la liste sont bien inscrites au Répertoire National des Certifications Professionnelles ou au Répertoire Spécifique
  • Envoyer sa demande via son compte CPF. Les organismes de formation ont deux jours pour adresser une proposition en retour.
  • Étudier la proposition et la valider pour mobiliser l’argent crédité sur son compte CPF. À noter, votre collaborateur aura 4 jours ouvrés pour confirmer son inscription.

Il peut arriver que les droits disponibles sur le compte CPF ne soient pas suffisants. Dans ce cas, pas de panique :

  • Pour les salariés, il est toujours possible de faire une demande d’abondement à la formation de la part de l’entreprise qui l’emploie. Le versement est fait par l’employeur via son espace EDEF (Espace des Employeurs et des Financeurs) et est par la suite répercuté par la Caisse des Dépôts sur le CPF du salarié. Un autre élément à connaître : si la majorité des enseignements se font généralement sur le temps libre du salarié, il est parfois possible, avec l’accord de l’employeur, de suivre la formation sur son temps de travail.
  • Pour les demandeurs d’emploi, il est possible de demander un abondement à la formation de la part du Pôle Emploi.

Le compte CPF est une aide de taille pour former vos collaborateurs et aboutir leur projet professionnel. Ce compte, qui est à disposition de tous les actifs, salariés, demandeurs d’emploi, apprentis, doit être activé pour être mobilisé. Il est crédité chaque année de 500 euros et peut atteindre un plafond de 5000 euros. La formation professionnelle peut-être à l’initiative du salarié ou de l’employeur. C’est une véritable opportunité pour évoluer dans son travail, passer une certification ou booster ses compétences. Il ne faut donc pas hésiter à utiliser l’intégralité de la somme disponible sur le compte CPF afin qu’elle ne soit pas perdue.

GlobalExam

Laisser un commentaire