CommunicationDigital

Les 5 tendances des réseaux sociaux pour 2021

Découvrir les tendances réseaux sociaux 2021

En début d’année, avant-même que cette pandémie nous tombe dessus. Laurent Laforge*, formateur Comundi et spécialiste en communication digitale et sociale évoquait dans un précédent article, des perspectives d’avenir pour les marques et les entreprises concernant l’utilisation des réseaux sociaux. Cet enjeu majeur était tout simplement la survie !

Qu’en sera-t-il pour 2021 ? Voici les 5 tendances d’une année qui sera véritablement charnière (ou pas).

1. Les réseaux sociaux cannibales

Qu’est-ce que ça veut dire exactement ?
Les réseaux sociaux prennent de plus en plus de place dans la société et dans nos vies. Cette tendance s’est amplifiée en 2020 lors du confinement avec ce besoin vital de rester connecté à ses proches, à une certaine réalité, à son travail et ses passions.

En effet, le temps passé sur les réseaux a augmenté de plus de 60% pour les 18-24 ans mais aussi pour les autres tranches d’âges mais dans des proportions moindres. Un paysage média dans lequel une personne va passer plus de 2h sur internet dont plus de 30 minutes sur ses comptes, en une journée.

L’usage massif des réseaux sociaux devrait continuer de s’accélérer en 2021 avec le télétravail, la 5G et l’augmentation de son utilisation renforcée par les marques dans leur stratégie.

2. Le changement dans la continuité

Finalement, les réseaux sociaux s’installent durablement dans la vie de chacun. Les jeunes sont maintenant sur les plateformes émergentes de ces dernières années :

  • Tik Tok (13 millions d’utilisateurs en France dont une 12aine d’ouvertures par jour),
  • Twitch (réseau de jeux vidéo avec une augmentation de son audience de 60% cette année)
  • ainsi que Discord qui reprend les codes et les bases des tchats très populaires aux débuts des années 2000.
  • Pour finir, Triller, un concurrent américain de Tik Tok, apparu au moment où Donald Trump voulait bannir la plateforme d’origine chinoise de son territoire.

L’offre se diversifie sans pour autant apporter de changements fondamentaux.

  • Facebook conserve sa place dominante avec près de 2,5 milliards d’utilisateurs actifs quotidiennement (n’oublions pas que Facebook possède Instagram et What’s App).
  • Linkedin et Twitter viennent d’intégrer le format « Story » lancé par Instagram sur leurs plateformes.
  • Et Twitter, conscient du succès actuel du format Podcast, est en train de préparer le déploiement de tweet vocaux pour 2021.

3. « No filter, no bullshit »

Aussi bien sur le fond que sur la forme, la publicité connaît un véritable rejet et prochainement, il y a aura la campagne présidentielle avec probablement des fake news. Consulter les réseaux deviendra déstabilisant. Et avec cette saturation, les marques pourront subir indirectement le ras-le-bol des internautes et le reste de leurs publications pourront être écartées ou mal perçues.

Le seul élément à retenir : les internautes veulent du vrai ! Ils en ont assez des travestissements de la réalité : Fake News, photos retouchées, éléments enjolivés ou de langue de bois.
En 2021, il sera nécessaire pour les marques d’être transparentes et authentiques, tout en restant fidèles à leurs valeurs. Ne plus vendre du rêve, par exemple. Les marques qui prennent le risque de parler d’elles avec sincérité sont souvent plébiscitées car elles osent montrer  ce qui se cache dans les coulisses tout en montrant leurs valeurs humaines.

2021 va être une année charnière, les marques devront à la fois profiter de la présence massive des internautes sur les réseaux sociaux et aussi  marcher sur des œufs pour jongler avec un risque de saturation entre les Fakenews et la reprise de l’actualité pour se positionner en profitant de l’enjolivement. Cette tendance s’observe clairement sur Tik Tok où les personnes apprécient le côté instantanée des contenus.

4. Content for good

Ben&Jerry's milite pour la planète
Source : e-marketing.fr

Lorsque l’on crée du contenu sur les réseaux sociaux, l’idée est de mettre en avant d’une façon ou d’une autre, sa marque et par extension, ses produits, ses services et aussi les personnes créant ces valeurs. De plus en plus, la raison d’être prend une place prépondérante dans la communication. Les marques deviennent des ambassadeurs auprès de leurs cibles et doivent se montrer responsable pour répondre aux échos sociétaux.

  • Par exemple, Ben & Jerry’s parvient à incorporer une alerte sur le réchauffement climatique dans ses visuels publicitaires tout en faisant la promotion de ses glaces.
  • Nike porte les valeurs du mouvement « Black Lives Matter »

Les marques doivent parvenir à se positionner sans se montrer opportuniste sur un sujet et surtout respecter et être conforme à leurs valeurs. La création de contenus doit maintenant être réalisée avec une bienveillance collective.

5. La recherche du sens (what the fuck ?!)

Finalement, tout ce temps que nous passons sur les réseaux sociaux, à quoi sert-il ?
Nous ouvrons une application ou la page de la plateforme, nous regardons des contenus qui sont finalement éphémères, on referme, et après ?

Les marques vont devoir trouver du sens et de la profondeur dans leurs publications. Faire en sorte d’intéresser profondément les lecteurs, les engager, imaginer une manière de les faire interagir avec la marque et entre eux. Donner un véritable sens devra être incorporé dans une démarche pour parvenir à créer un lien communautaire autour d’une même passion ou centre d’intérêt. Cette passion doit bien sûr, être en lien avec ce que fait la marque ou l’entreprise.

Et pourquoi ne pas songer à transformer les réseaux en sorte de « fan-club » ? Une pratique ultra rependue il y’a plusieurs années et qui permettait un certain engagement et de la fidélisation par la même occasion. Avec peut-être une communication exclusive et dédiée.

« L’homme est un animal social » comme le disait Aristote. Les réseaux, c’est se connecter et trouver du sens en partageant quelque chose, créer du lien, générer des émotions, des cœurs… Mais au-delà des « Like », l’intérêt reste de partager ce que l’on aime, une information et de mieux comprendre les autres et ce qui nous entoure.

Pour rester au fait des dernières actualités et enrichir vos compétences digitales. N’hésitez pas  à profiter de notre formation digitale certifiante en partenariat avec TBS Business School.

Nous vous proposons également de retrouver quelques conseils de Laurent Laforge dans l’article intitulé
« 3 grandes tendances de communication sur les réseaux sociaux durant la crise sanitaire ». Il nous explique que les marques se sont fortement adaptées pendant ces derniers mois en traversant à la fois des phases d’empathie et de retours aux valeurs de l’entreprise en laissant une place à la Covid-19 dans leur communication.


* Article rédigé à partir des propos recueillis dans la vidéo réalisée avec Mr Laurent Laforge, co-fondateur de Softeam Agency.

Laisser un commentaire