Efficacité professionnelle

4 astuces pour développer sa concentration

Développer sa concentration au travail

D’après de nombreuses études, la déconcentration ou  » syndrome de déconcentration » est considéré comme un « mal à part entière au XXIe siècle » qui souligne  un vrai souci d’efficacité professionnelle provoqué par  une surcharge informationnelle liée à l’apparition des  nouvelles Technologies de la Communication et de l’Information.

Découvrez comment regagner en concentration, en sérénité et en efficacité dans votre travail quotidien avec nos 4 astuces concrètes !

A l’heure des open space, de l’omniprésence des mails, de la dépendance (c’est le mot !) à son smartphone, à la consultation de sites Internet, à sa messagerie personnelle, à son compte Twitter, Facebook, Viadeo, LinkedIn ou encore à son blog  personnel ou d’autres blogs… difficile de rester concentré ! Selon l’Observatoire sur la responsabilité sociétale des entreprises (ORSE), près de 6 salariés sur 10 consacrent 2 heures par jour à gérer leur boîte mail. 4 salariés sur 10 reçoivent plus de 100 messages par jour. 7 managers sur 10 déclarent souffrir de surcharge d’information. Pire, il faut, selon cette étude, pas moins de 64 secondes pour se reconcentrer après avoir reçu et lu un mail.

Alors comment stopper ce qui ressemble à un cycle infernal et revenir à un peu plus de sérénité ?

Action n°1 : priorisez l’important de l’urgent

Il faut prioriser ! Il est nécessaire de distinguer ce qui est important de ce qui est urgent  afin de gérer ses priorités. Prioriser c’est se concentrer sur une tâche qui doit être effectuée au moment où vous avez décidé de l’entamer.
Par exemple : Il est important de réaliser la tâche que vous avez déterminez comme étant la plus urgente  car sinon, vous ne penserez qu’a celle-ci tant qu’elle ne sera pas faîtes et vous aurez du mal à avancer dans votre travail !

Par conséquent, il vous faut instaurer une to-do list de tâches par ordre de priorité et barrer celles-ci, au fur et à mesure afin de vous y retrouver. Cela vous permettra d’éviter de vous éparpiller et de vous recentrer sur votre tâche la plus importante si jamais vous êtes interrompue dans votre travail.

Action n°2 : osez fermer votre…

N’hésitez pas à vous isoler quand vous travaillez ! En effet, il est souhaitable de fermer votre messagerie Outlook, de mettre sur répondeur votre ligne fixe et votre portable et de couper les alertes de votre smartphone. Si besoin, créez un mail d’absence pour cause de réunion. En effet, personne ne trouvera rien à redire s’il vous sait déjà occupé !

Action n°3 : réfugiez-vous autre part !

S’il le faut quittez votre poste de travail : il vous sera sûrement plus facile de vous concentrer dans un lieu où vous ne serez pas interrompu sans cesse pour diverses raisons. Privilégiez une salle de réunion, un box, le bureau d’une personne absente ou encore l’extérieur si votre statut vous permet de quitter votre espace de bureau. Vous pouvez aussi demander le télétravail pour pouvoir vous concentrer et travailler dans un cadre serein.

Action n°4 : devenez un as de la concentration !

Et enfin, apprenez à méditer ! La méditation est un exercice (a minima) cérébral qui consiste à apprendre à se concentrer sur le moment présent en prenant comme sujet un mot, une odeur, votre respiration, un bruit, une image, une pensée, une sensation…

Sans aucune hésitation, nous pouvons dire que la méditation est l’exercice le plus efficace pour apprendre ou réapprendre à dompter et isoler ses pensées parasites : on parle de « gymnastique cérébrale ».

Cela vous permettra de revenir au si important « Carpe diem ». Profitez de l’instant présent  : accordez-lui  toute votre attention : c’est assurément l’une des meilleures façons de bien faire les choses. Cela demande de l’entraînement (action n°4) et quelques changements dans votre organisation (actions n°1 à 3) mais les effets sont garantis. Alors, à vous de jouer !

Laisser un commentaire