Slow Management : se ressourcer pour mieux manager

Interview de Ghislaine Lepetit - de la Bigne, Docteur en Sciences de la Nutrition, Coach professionnelle certifiée, GLB Conseil & Communication


Elle anime la formation « Slow Management » : conserver son énergie dans la durée.

Comment définiriez-vous le « Slow Management » ?

Dans le  « Slow Management », le temps donné aux équipes et le travail d'équipe sont reconnus comme une priorité. Prendre du temps pour mieux en gagner. Prendre du temps pour aller à la rencontre des équipes et des collaborateurs. Prendre le temps de les écouter, de les apprécier, et gagner en retour motivation, implication, et innovation participative pour faire face aux défis. La qualité de ces temps de rencontre est au cœur du concept.
C'est un mode de management que j'ai toujours préconisé et encouragé... avec, comme préalable et mise en bouche, une réflexion sur les pauses que s'accordent managers et dirigeants pour prendre du recul et renflouer leur propre énergie.
Pourquoi préconiser un type de management s'appuyant sur les talents des collaborateurs ? Car il a fait ses preuves comme source de performance, en terme de développement de l'entreprise ou de la business unit, de réactivité aux changement, et de bien-être au travail. Il est à la base d'un leadership fort, et est très motivant pour les jeunes générations.

En quoi votre formation sur s'inscrit-elle dans ce mouvement ?

Conserver son énergie dans la durée pour avoir l'énergie d'être proche de ses équipes...  La formation que je propose ici est en quelque sorte la graine, le noyau dur, de ce leadership performant sur la durée qu'induit le « slow management ».
Elle est aussi une forme de laboratoire où chacun pourra déjà s'entraîner concrètement. Une pause pour respirer, réfléchir aux conditions de sa propre performance pour favoriser celle de ses collaborateurs. Une démarche qui insiste sur la qualité des paramètres ressourçants à cultiver pour soi-même et pour les autres et qui s'appuie sur l'intelligence du groupe et sa créativité (d'où les « surprises » annoncées dans le programme). Je l'anime en posture de coach professionnelle, à l'écoute des besoins et références de chacun, pour des applications concrètes personnalisées. 

Lors de cette formation, vous utilisez la cohérence cardiaque. Quels sont ses bénéfices ?

La cohérence cardiaque est un outil facilitateur de performance et de gestion du stress. La méthode consiste en un apprentissage de respiration centrée et rythmée qui, pratiquée régulièrement, permet d'éliminer les méfaits physiologiques d'un excès de stress et d'augmenter sa performance : sensation agréable de fluidité et d'efficacité intellectuelle, augmentation de la créativité, prise de décision facilitée...
L'apprentissage est encouragé grâce à un logiciel de biofeedback accompagné d'un capteur de pouls. Ce matériel est fourni avec la formation.
La cohérence cardiaque permet également de prendre conscience avec finesse de ses émotions et de mieux les gérer dans ses relations aux autres (intelligence émotionnelle et intelligence relationnelle), d'élargir sa réactivité face aux imprévus et aux changements (orientation solution).

Si vous aviez 3 conseils à donner pour mieux gérer son énergie au quotidien... lesquels seraient-ils ?

  • Des pauses pour respirer: 5-10 minutes à des moments clés, ou plus à l'heure du déjeuner, pour mettre le nez dehors, marcher un peu, traverser un espace vert;
  • Des rituels et des soupapes : des rituels quotidiens ou hebdomadaires (horaires, habitudes..) pour se recentrer, décompresser; des soupapes faciles d'accès (footing, chant, musique, jardinage, tennis, punching ball...) pour décompresser, se défouler.
  • Ecouter son corps: la fatigue, les douleurs sont autant de signaux d'alerte à prendre en compte pour changer quelque chose. Le stretching quotidien (quelques minutes au réveil) est extrêmement bénéfique pour le physique et pour le mental.


Ma double formation de biologiste et de coach professionnelle, m'amène à être très attentive à l'écologie des personnes et des équipes que j'accompagne dans leur dynamique professionnelle, avec un objectif de résultats durables dès que les changements bénéfiques sont amorcés.
Gérer son énergie de manager ou de dirigeant est un dialogue dynamique entre physique, mental, intuition, et compréhension de ce qui facilite les relations et le travail avec les autres. Il est plus confortable sur la durée de communiquer son propre dynamisme et d'échanger dans une dynamique de complémentarités éclairées que, de gérer conflits, blocages, ou inertie !


03/05/2012

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez les articles du Mag des compétences