Coût du stress au travail

  • Partager via facebook
  • Partager via Twitter
  • Partager via LinkedIn

Une étude menée sur le coût du stress au travail par le Dr Claudia Put, révèle qu'une entreprise perd au moins 4000 € par salarié par an* en occultant le problème du stress. La prévention des risques psychosociaux au travail devient une priorité économique pour les managers et les acteurs de la santé au travail.

Eclairage sur ce point par notre formateur, Monsieur Jean-Louis Prata, formateur-consultant au sein de l'Institut de Médecine Environnementale (IME).

Quels sont les urgences de la prévention des Risques PsychoSociaux (RPS) pour les entreprises ?

Pour dénouer les causes multifactorielles de situations de stress dans l'entreprise, il est préférable d'éclairer, sans tabou, tous les champs concernés pour retrouver les clés de la sérénité et de l'efficacité : les causes des RPS sont-elles d'ordre structurel (l'organisation), relationnel, managérial ou individuel ? 

On oppose, à tort, performance économique et bien-être des salariés, alors qu'il est aujourd'hui démontré que des salariés motivés et sereins sont bien plus performants que des salariés stressés. Les indicateurs économiques devraient intégrer ceux du bien-être en entreprise comme facteur constitutif essentiel.

Par exemple, il a été prouvé que le stress a un impact négatif sur la capacité d'adaptation, d'innovation, de réactivité et de performance globale des collaborateurs. C'est pourquoi miser sur la performance sociale et organisationnelle n'est pas un luxe, mais une condition sine qua non de la performance économique.

Quelles sont les solutions qui peuvent être apportées par une formation intra ?

L'idéal est de former en intra tous les acteurs de la santé au travail : RH, managers, médecins et infirmières du travail, préventeurs, .... Cela permet d'uniformiser les pratiques et de permettre à ses acteurs de travailler en commun.

Mes collègues de l'IME et moi-même formons les acteurs de l'entreprise à : 

  • évaluer, selon des grilles de lecture objectives, les situations de conflit, de harcèlement et de crises,
  • percevoir les signaux annonciateurs de mal-être,
  • communiquer pour installer de la motivation durable et de la sérénité,
  • mettre en place des organisations, processus, fonctions et indicateurs sources de sérénité et d'efficacité,
  • faire face à des situations difficiles (conflit, agressivité, forts enjeux),
  • faciliter l'adaptation et la mobilisation au changement,
  • travailler en open space....

Nous pouvons également proposer en amont de la formation intra, une étape de diagnostic des RPS et de préconisations ciblées, réalisées avec notre partenaire [email protected], cabinet de conseil en performance sociale, également partenaire de Comundi.

Quel est votre parcours de formateur ?

Après un parcours professionnel de consultant en organisation, de DRH et de manager opérationnel, je me suis longuement formé et suis devenu expert de l'Approche NeuroCognitive et Comportementale développée par l'Institut de Médecine Environnementale (IME). J'ai ainsi complété mon cursus par une meilleure compréhension de la psychologie et une capacité opérationnelle d'accompagner des personnes en difficulté vers le mieux-être et la performance.

Actuellement, je dirige la R&D de l'Institut de Médecine Environnementale, je suis aussi responsable de programmes de formation de consultants et de coachs.

J'enseigne à l'IAE de Caen (« gérer le stress et l'émotion en situation managériale »), à l'ESSEC et à l'Ecole de la Rénovation Urbaine (« le facteur humain dans le management de projets complexes »), pour aider les managers de projets à identifier leur propre leadership, à prendre des décisions en environnement complexe, à communiquer et à mobiliser l'Intelligence Adaptative de leur équipe. Je suis aussi membre du Réseau Francophone de Formation en Santé au Travail, soutenu par le Ministère du travail.

* Claudia Put est chercheur à l'Université catholique de Leuven et psychologue à l'hôpital Universitaire de Gasthuisberg. Etude sur le coût du stress au travail pour les entreprises flamandes. Cf. article paru le 18 février 2010 sur RTL-info : le stress des travailleurs coute 13-milliards d'euros par an aux entreprises flamandes et http://www.stress-info.org : coût du stress.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez les articles du Mag des compétences