Blogs, wikis, flux RSS... la valeur ajoutée pour l'info-doc

Interview de Corinne Delord, Consultante, Formatrice, CEDOC

Les outils du web 2.0, on en parle beaucoup... quels gains un service info-doc peut-il en attendre ?

On en parle beaucoup en effet mais sans forcément différencier les réseaux sociaux fort répandus et en vogue, de tous les autres outils. Il existe des applications gratuites et libres de droits qui permettent d'optimiser la diffusion des produits et prestations d'un service. La rapidité et la facilité de publication et de mise en ligne, sont les premiers atouts des outils dits du web 2.0. Inutile de s'y connaître en informatique ou de devoir créer soi même un site pour publier des panoramas de presse, des veilles en ligne ou des dossiers documentaires. La possibilité de toucher tous les publics quels que soient leur localisation, au travers d'outils simples d'utilisation et ne demandant pas de formation pour les consulter est un autre des atouts majeurs des outils du web 2.0.

Enfin, se tenir informé en temps réel, tant pour le professionnel de l'info-doc, que pour ses utilisateurs, grâce aux techniques innovantes que ces outils proposent, est un avantage significatif.

En résumé, au travers de produits et prestations documentaires simples mais innovants et rapides, l'outil web 2.0 permet au service info-doc de gagner en reconnaissance, en réactivité, en savoir-faire et globalement, de se positionner en expert de l'information et de desservir un nombre d'usagers grandissant, même avec peu de moyens techniques ou financiers.

En quoi les blogs et wikis peuvent être une alternative ou un complément de l'intranet ?

Les blogs, les wikis, les flux RSS ne constituent pas à mon sens une alternative qui remplacerait les intranets. Ils viennent en compléments des traditionnels intranets documentaires, voire intègrent les nouvelles plateformes de portails documentaires.

Ce sont ces outils qui permettent d'aller plus loin et plus vite dans la diffusion de l'information. Ils n'ont pas pour fonction première de stocker et de permettre le traitement traditionnel de l'information. Pour autant, avec un peu de réflexion et de bon sens, on imagine vite comment on peut « dériver » l'usage basique de ces outils pour un usage documentaire ! Rien de plus simple que de publier un dossier documentaire électronique via un blog, de lancer une enquête ou de faire contribuer des usagers à la constitution d'une bibliothèque virtuelle au travers d'un wiki. Certains CMS en ligne permettront même à des centres d'info-doc de publier 3 ou 4 produits documentaires sur une même application !

Toutefois, ces outils du web 2.0 ont leurs limites comme tous les outils. Les introniser en lieu et place d'une base de données documentaire serait une erreur.

Concrètement, quels outils du web 2.0 utiliser pour une veille plus efficace ?

L'utilisation des flux RSS pour surveiller le web en temps quasi réel est sans doute l'exemple type, lorsque l'on parle de veille et de surveillance. Mais la rapidité à laquelle vous diffuserez également le produit de votre veille, à vos usagers, grâce à vos propres flux est tout aussi efficace et utile !

Blogs et RSS sont souvent associés comme outils fonctionnant de paire. Ce sont pourtant deux outils bien distincts qui ont chacun leur utilité pour réaliser une veille efficace tout autant que pour la restituer. Mais dans l'un ou l'autre de ces deux cas, l'usage en sera légèrement différent.

Il ne faut pas oublier de citer les lecteurs de flux, outils permettant de décoder et lire les flux RSS : qu'ils soient online ou offline, ces outils vont souvent bien au-delà du simple décodage d'une news. Les plus innovants d'entre eux offrent une palette large de fonctionnalités pour la veille : surveillance de pages web, alerte sur changements dans les pages de sites, abonnement aux flux RSS du site, surveillance sur mots clés dans les flux, classement des flux par dossier thématiques...

Concrètement, il faut tester tous ces outils pour choisir celui ou ceux qui conviennent le mieux au besoin qui est le vôtre. Et... vous n'avez que l'embarras du choix !

Newsletter

Restez informé de l’actualité de votre secteur en choisissant parmi nos newsletters thématiques.