Formation : décryptage de la nouvelle Convention d’Objectifs et de Gestion (COG) 2018 – 2022

Quels impacts sur vos métiers Petite Enfance ?

Réf. 5224
  • Partager via facebook
  • Partager via Twitter
  • Partager via LinkedIn
  • Chargement

    Merci de patienter ...

  • Actualisé
Formation présentielle
1 jour - 7 h 945  € HT
  • Petit-déjeuner d’accueil et repas du midi offerts

Objectifs


Modalités pédagogiques


Pré-requis


Suivi et évaluation


Pour quel public ?


Les plus


Programme détaillé

Décrypter les principales orientations de la nouvelle COG 2018-2022 : quelles ambitions ?

  • Répondre aux besoins des familles et des tout-petits en termes d’éveil et de bien-être, articuler vie familiale et vie professionnelle, lutter contre les inégalités d’accès aux modes d’accueil entre les familles : que reste-t-il des recommandations de l’HCFEA dans la nouvelle COG ?
  • Comment se traduit en actions et moyens l’objectif de lutte contre la pauvreté ?
  • Maintenir les structures en places : quelle traduction en pratique ?
  • Objectif + 30 000 places d’accueil en 5 ans : réaliste ou insuffisant ?

Quelle faisabilité pour les pistes du rapport Borloo en faveur de la socialisation des tout-petits ?

  • Objectif d’ouverture de 30 000 places en + en 5 ans dans les zones prioritaires : atteignable ? Avec quels moyens ?
  • Programme BASE (Bonus d’Accompagnement Social et Educatif) : quel rôle pour les EAJE ? Sous quels financements ?

Une baisse drastique de la PSU : quels leviers activer pour ne pas la subir ?

  • Rappel historique des montants de la PSU et des montants prévus pour les années à venir : 0% en 2019, 1% les années suivantes vs 1.5% en 2018
  • + 2% pour le FNAS (Fonds National de l’Action Sociale) : vers de nouvelles difficultés à ouvrir de nouvelles structures d’accueil ?
  • Augmentation de la participation des familles : quel montant ?
  • Bonus de fonctionnement : dans quelles conditions votre structure peut-elle y accéder ? Quels sont leurs montants ?
  • Analyse coût / profits : engager votre structure sur ces bonus est-il profitable à votre établissement ?
  • Micro-crèches : un nouveau système de subvention limitant leur aide à l’implantation en zone prioritaire