Le manager agile : portrait-robot d’un porteur de changement

Le manager agile : portrait-robot d’un porteur de changement

le

Pour faire face aux changements continuels que connaissent les entreprises, le manager doit désormais faire preuve d'agilité, c'est-à-dire apprendre à s'adapter rapidement à son environnement en misant sur l’innovation et la coopération. Une évolution qui se traduit notamment par la nécessité d'acquérir de nouvelles compétences et de repenser la hiérarchie. Portrait-robot de ce leader nouvelle génération !

Au service de ses collaborateurs

La quête du profit et la définition d'objectifs parfois irréalistes ou irrationnels peuvent tourner à l'obsession dans certaines entreprises, au point de peser lourd sur la motivation et la productivité des salariés.

S'il vise évidemment la performance, le manager agile met cependant un point d'honneur à placer la satisfaction et le bien-être de ses équipes au coeur de ses choix. Il s’agit en quelque sorte d’un pourvoyeur de sens, bien plus qu'un donneur d'ordre, qui puise sa légitimité de leader dans sa capacité à apporter une raison d'être aux actions de ses collaborateurs.

Dans l’anticipation et l’innovation

Aujourd'hui plus qu'hier, les entreprises évoluent dans un contexte d'incertitude élevée qui s'explique par une augmentation de la concurrence, un renouvellement accéléré des nouvelles technologies, une exigence accrue de la clientèle, une complexification des normes, une apparition de nouvelles méthodes de conception... En somme, un climat d'urgence qui nécessite des prises de décision rapides et lucides.

Baignant dans la culture du changement, le manager agile sait agir en ayant pleinement conscience des risques et des conséquences de chacune de ses décisions. Une attitude constructive qui lui permet notamment d’outrepasser les éventuelles peurs qui pourraient autrement paralyser sa prise de décision.

Par ailleurs, le manager agile est en perpétuelle recherche de l'innovation "juste". Faire preuve de créativité et de réactivité est ainsi une nécessité s’il veut répondre à l'exigence accrue des clients et creuser la distance avec les concurrents.

Un émissaire de la coopération

Dans l'entreprise, la notion d'agilité prend tout son sens dans une perspective collective. Pour impliquer ses équipes dans les différents projets menés au sens de l'entreprise, le manager doit communiquer avec transparence et humilité, et instaurer un fonctionnement "d'égal à égal" où chacun est libre d’exprimer son plein potentiel à sa manière. De plus, il va sans dire que la critique (constructive) d’un collaborateur est pour lui bien moins une source de vexation que d’évolution personnelle et professionnelle.

C'est grâce à ce savant mélange entre écoute, bienveillance et action que les équipes agiles sont capables de s'adapter rapidement et de manière adéquate aux turbulences de leur environnement.

Un profil opérationnel

Enfin, un manager agile est tout autant dans la réflexion que dans l'action. Ainsi, lorsque les discussions s'éternisent, il est capable de trancher et de décider de la direction à prendre en connaissance de cause.

Pour faire face à l'enjeu que représente la mise en place d'une méthode agile, et pour pallier l'absence de compétences en interne, certaines entreprises choisissent de recourir au management de transition. Un choix stratégique qui leur permet d'accéder ponctuellement à une expertise pointue et opérationnelle, sans avoir besoin de réaliser une embauche.

Pour aller plus loin visiter le site Managers en mission
Newsletter

Restez informé de l’actualité de votre secteur en choisissant parmi nos newsletters thématiques.