Comment gérer la mauvaise foi en entreprise ?

Comment gérer la mauvaise foi en entreprise ?

le

Interview de Frédéric Le Moullec, Coach en gestion du stress, développement relationnel et management

La mauvaise foi nous confronte de manière assez généralisée à nos propres limites et, bien souvent, à nos intolérances. Mais ce n’est pas en portant des jugements sur notre interlocuteur que nous résoudrons les problèmes relationnels, mais en comprenant son mode de fonctionnement, quel qu’il soit. N’oublions pas que nous sommes tous, plus ou moins, l’interlocuteur difficile de quelqu’un !
Et qui n’a jamais été de mauvaise foi ?
Il vaut toujours mieux prévenir que guérir ! Une connaissance pratique et plus fine de ses collaborateurs, tout comme de soi-même, est le meilleur moyen de parvenir à prévenir les comportements et attitudes de mauvaise foi. Comment faire face à la mauvaise foi de ses collaborateurs quand elle s’exprime? Quelle est la mécanique des comportements et attitudes de mauvaise foi ? Comment les déjouer sans aboutir au conflit ?

Selon vous, quelles peuvent être les causes de la mauvaise foi en entreprise ?

Il n’y a pas de causes à la mauvaise foi, il y a un climat qui la favorise (la concurrence, la pression des objectifs, le jugement, le flou, l’autoritarisme ou la complaisance...), mais cela fait partie du fonctionnement de l’être humain. La mauvaise foi n’est le plus souvent qu’un moyen de défense.

Est-il possible de diagnostiquer les comportements de mauvaise foi ? Comment y parvenir ?

Il n’y a pas à les diagnostiquer, il y a juste à les repérer en les sentant. Tout le monde est capable de sentir les comportements de mauvaise foi. Mais la plupart du temps, on ne veut pas croire que la mauvaise foi puisse exister, on veut la voir disparaître ou on veut la corriger en la démasquant. Peine perdue.

Quels conseils donneriez-vous pour retrouver des relations plus authentiques/positives au travail et ainsi éviter les conflits ?

Soyez authentique et positif vous-même ! En étant ouvert et affirmé à la fois ! Exprimez ce que vous pensez, ressentez, attendez d’autrui, tout en assumant vos responsabilités. Ne serait-ce que pour donner l’exemple. Et puis observez, écoutez et positionnez-vous en votre âme et conscience. N’interprétez jamais.

Frédéric Le Moullec

Newsletter

Restez informé de l’actualité de votre secteur en choisissant parmi nos newsletters thématiques.