Formation professionnelle
Plan du site
 
Retour à la liste des thèmesRetour à la page précédente

Interview

Externaliser un projet informatique : les conseils de Catherine Dumeny


Catherine Dumeny est consultante et formatrice; elle accompagne depuis 15 ans les chefs de projet dans leurs missions.
Elle anime la formation "Piloter un projet informatique sous-traité" en intra.

Dans quels cas pensez vous qu'il est judicieux d'externaliser un projet informatique ?
L'externalisation dans le monde de l'informatique n'est pas un phénomène nouveau, force est de constater qu'elle constitue aujourd'hui un axe essentiel des stratégies des DSI. En 2009, le marché français de l'externalisation IT représentait 38% de celui des marchés des services informatiques (« France 2010 - Le marché de l'externalisation informatique », Pierre Audouin Consultants). Les causes de l'externalisation peuvent être ainsi récensées : maîtrise des coûts, flexibilité des ressources et gestion des pics de charges et usages de compétences non détenues en interne. Cependant, l'externalisation a acquis un niveau de maturité significatif et de plus en plus d'entreprises ne se posent plus la question du choix d'externaliser : l'externalisation est actée, elle fait partie intégrante de la stratégie d'entreprise.

En quoi la gestion d'un projet informatique externalisé est spécifique par rapport à un projet internalisé ?
Voici une question très vaste ! Pour être synthétique je vais m'attacher à une essentielle caractéristique de la gestion d'un projet externalisé : le pilotage par le contrat. En effet, gérer un projet informatique externalisé consiste à devenir un pilote de prestataire. Il s'agit donc de quitter les habitudes du management d'équipe qui n'ont plus d'utilité dans le contexte de l'externalisation au management de prestataire en pilotant par le contrat.

Pour ce, le pilote de prestataire doit parfaitement anticiper, concevoir et connaître les engagements contractualisés par son entreprise et son fournisseur car il tient le rôle de gardien du contrat tout au long du projet. Dans ce cadre, il utilise les outils de la gestion de projet, mais en y associant un angle de vue « externalisation ». Les plannings, indicateurs, gouvernance et autres pratiques de gestion de projet deviennent les incontournables de son quotidien car ces outils lui permettent de maîtriser les activités du prestataire.

Quelles sont les clauses du contrat d'externalisation pour lesquelles il convient d'être particulièrement vigilant ?
Un contrat d'externalisation efficace est d'abord un contrat connu par les acteurs du projet. En effet, force et de constater que nombre des pilotes ignorent le contrat qu'ils pilotent. De plus, il est fondamental que le pilote de prestataire participe à l'élaboration des documents contractuels. Afin d'exercer efficacement son métier, il devra s'être doté d'engagements bi-partites adaptés à son projet. Ainsi, par exemple, la gouvernance (processus applicables, acteurs et instances) et les indicateurs (permettant la mesure du niveau de service rendu par le prestataire) me semblent les éléments contractuels essentiels à la réussite d'un projet externalisé. Cependant, on ne peut se limiter à ses points et je conseille d'être vigilant sur tout ce qui aura un impact sur la relation de partenariat que l'on contractualise.

 

Pour des réponses complémentaires, découvrez la formation suivante en intra: "Piloter un projet informatique sous-traité".


Partager sur :
Service clients
Nouvelles formations
Offres de lancement